Vita SACKVILLE-WEST

Vita SACKVILLE-WEST
Angleterre
– Née le 9 mars 1882 –
Morte le 2 juin 1962

Langue d’écriture : Anglais

Brève biographie de Vita Sackville-West :

Née Victoria Mary, elle se fera toujours appeler « Vita ». C’est à l’âge de 12 ans qu’elle rencontra la femme de lettre britannique Violet Trefusis, avec qui elle entretiendra une relation saphique qui sera relatée dans Orlando, de Virginia Woolf.

Elle entretiendra également une grande passion pour Virginia Woolf, qu’elle rencontrera dans les années 1920, et de qui elle fut très proche. Cela ne l’empêcha pas d’épouser Harold Nicolson en 1913.

Connue pour son intérêt pour les jardins anglais, et surtout comme poète, elle reçut à deux reprises le Prix Hawthornden en 1927 et en 1933. Elle est récemment redécouverte et traduite en française.

Bibliographie (traduites – sélection) de Vita Sackville-West :

Le diable à Westease (Autrement, 2014)
– Infidélités (Autrement/Littératures, 2013)
– Correspondance 1923-1941, avec Virginia Woolf (Stock, 2010)
– Paola (Autrement, 2009)
– Haute société (Autrement, 2008)
– Plus jamais d’invités ! (Autrement, 2007)
– Une aristocrate en Asie (Le Rocher, 2000, puis Payot/Rivages, 2006)
– Au temps du roi Édouard (Grasset, 2005)
– Séducteurs en Équateur (Christian Bourgois, 2001)
– L’Héritier : une histoire d’amour (Salvy, 1998)
– Pepita (Salvy, 1997)
– Histoire de famille (Salvy, 1995)
– Ceux des îles (Salvy, 1994)
– Une Anglaise en Orient (Anatolia, 1993 , puis éditions 10/18, 1995)
– Les Invités de Pâques (Salvy, 1990)
– Toute passion abolie (Salvy, 1991, puis Autrement, 2005)
– Escales sans nom (Stock, 1987)
– Correspondance (Stock, 1985)

______________________
(Dernière mise à jour : 27/06/2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *