Une faiblesse de Carlotta Delmont – Fanny Chiarello

Chiarello - Une faiblesse de Carlotta Delmont

Jeudi 14 avril 1927. La célèbre cantatrice américaine Carlotta Delmont, qui séjourne au Ritz, s’apprête à interpréter pour la première fois le rôle de Norma, au Palais Garnier à Paris.

Sa prestation est très attendue et tout semble lui sourire. Mais le lendemain, elle est introuvable et personne ne sait ce qui lui est arrivé, ni où elle se trouve. Les éloges fleurissent, les amis s’inquiètent, les journaux s’interrogent. Elle réapparaîtra quinze jours plus tard. Mais personne ne pardonnera à Carlotta Delmont les quinze jours d’absence qu’elle a cru pouvoir s’accorder, hors la lumière, hors la presse, hors le monde parisien.

Fanny Chiarello a eu l’idée de raconter l’histoire de Carlotta Delmont en cinq chapitres, en explorant différents styles littéraires. Dans le premier chapitre, le lecteur trouvera des articles de presse, des lettres et télégrammes, dans le deuxième, des échanges épistolaires intimes et dans le troisième, comme son nom l’indique, un livre de bord. Le quatrième chapitre est écrit sous la forme d’une pièce de théâtre et le dernier, intitulé Légende est une lettre de Carlotta Delmont du 15 avril 1935, la dernière lettre de notre héroïne. Comment une vie peut basculer en huit ans.

Si je reconnais que le livre est très bien écrit, le style recherché et le parti pris de plonger le lecteur dans le Paris de la fin des années 1920 intéressant, le passage d’un style littéraire à l’autre – même s’il s’agit d’un choix original – m’a empêché de rentrer totalement dans l’histoire.

Le manque de linéarité stylistique a déteint sur la linéarité que j’attendais dans la narration, et je n’ai pas réussi à m’intéresser totalement à Carlotta Delmont, ni à me plonger vraiment dans sa vie.

Mais ce livre n’est pas déplaisant à lire, et le style impeccable en rend la lecture agréable.

Si vous hésitez, les premières lignes du roman Une faiblesse de Carlotta Delmont :

« Hotel Ritz Paris
fais-moi monter des citrons et du miel
je m’ennuie à mourir
voyons, qui voudrais-tu que j’invite? des sourds-muets?
je le pourrais certainement mais je guérirais moins vite
tu n’es ni médecin ni malade, moi je sens qu’il vaut mieux ne pas parler tant que la gorge me brûle ainsi
que je traîne mon rhume dans les courants d’air ? »

Si vous hésitez, la présentation Editeur du roman Une faiblesse de Carlotta Delmont:

« Le fantôme de l’Opéra
Avril 1927, Paris. Carlotta Delmont est au sommet de sa gloire. Après un triomphe au Palais Garnier dans son interprétation de Norma, la soprano regagne sa chambre du Ritz en compagnie de sa gouvernante, Ida Pecoraro, et de son partenaire, le ténor Anselme Marcat.
Coup de théâtre. Carlotta Delmont a disparu, Anselme Marcat est accusé d’avoir joué un rôle dans cette disparition – un corbeau a en effet dévoilé la liaison qui les unissait.
Déchaînement. Tandis que la presse multiplie les hypothèses et scénarios, Miss Delmont reste introuvable, et son compagnon- imprésario, Gabriel Turner, quitte New York pour rejoindre Paris.
Dénouement ? La cantatrice se présente spontanément à des policiers dans le quartier de Montparnasse, apparemment en bonne santé. Seul détail frappant : ses longs cheveux sont à présent coupés à la garçonne.
Que s’est-il passé pendant tout ce temps ?
Au fil des télégrammes et lettres collectés, d’articles de presse et même de quelques écrits intimes, se dessine le parcours de la diva, ses relations complexes avec les hommes, une identification dangereuse aux rôles qu’elle incarne. »

Fanny CHIARELLO, Une faiblesse de Carlotta Delmont
Parution : Février 2013 – L’Olivier / Février 2014 – Points

Logo Grand Prix des lectrices Elle

Grand Prix des lectrices ELLE 2014
Sélection Catégorie Roman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>