Un été en famille – Arnaud Delrue

Arnaud Delrue - Un été en famille - Seuil Coup de coeur !

– Rentrée littéraire Août 2014 –

Un été en famille est un premier roman impossible à lâcher !

Mais pourquoi la police fait-elle une enquête sur la mort de Claire ? On est totalement happé dans cette histoire subtilement mystérieuse, qui distille des indices au fil des pages, mine de rien, mais avec une grande finesse. Ce livre en forme de fuite et de lettre-confession est un page-turner, qui se dévore avec une tension gourmande !

Claire, la sœur de Philippe, le narrateur, est morte depuis une semaine. Les relations des personnages sont alourdies par cette information balancée dès la première ligne.

La famille est désormais limitée à un noyau très restreint, la mère, son frère – donc l’oncle Paul pour les enfants -, la petite dernière Marie, et Philippe bien sûr. La disparition de Claire trône au dessus de leur tête, dans un mal-être qui ne se départira pas de tout le roman.

La construction du livre participe à cette tension extrêmement bien rendue. Dans une narration assez brute et essentielle, égrenée de manière très détachée et factuelle, l’impression de lire une liste de course ou des notes, numéro après numéro, est habilement perturbée par l’urgence d’un voyage en voiture.

C’est une histoire sur le fil du rasoir, assez courte et très acerbe. On aperçoit très vite qu’un hic est caché quelque part, mais on ne comprend pas vraiment où. Tous les personnages portent en eux une part de mystère et toute l’ambiance du livre est agréablement pesante, tendue dans une situation d’urgence et en même temps de passé et de patience.

Arnaud Delrue touche juste, avec beaucoup de finesse et de maîtrise. Peut-être parce qu’il s’est inspiré de son histoire personnelle pour écrire ce roman, ou peut-être parce qu’il a énormément de talent. Les deux, incontestablement.

Ce premier roman est mon premier coup de cœur de la rentrée littéraire 2014 !

Explorateurs

Un grand merci au site Lecteurs.com grâce à qui j’ai pu lire ce superbe livre dans le cadre de l’opération les Explorateurs de la rentrée Littéraire 2014.

Pour connaître tous les avis des Explorateurs, c’est ICI.


Les premières lignes de Un été en famille :

1. Notre soeur était morte depuis une semaine. Maman ne voulait toujours pas voir le corps. Elle était restée sur le parking, dans la voiture de Paul.

La présentation des éditions Seuil :

C’est l’été. La sœur de Philippe, le narrateur, meurt subitement. On l’enterre. Il y a la mère, et Marie, la petite sœur collégienne. Et l’oncle Paul, ami de Duval, le médecin qui leur prête sa belle propriété au bord du lac. La vie reprend ses droits. Philippe noue une relation avec une jeune collègue de travail, il passe du bon temps avec son meilleur ami, Basile. Tout semble paisible. Mais en fait, non. On ressent dès les premières pages un malaise. Quelle relation Philippe entretenait-il avec sa sœur ? De quelle maladie celle-ci était-elle atteinte ? Pourquoi le narrateur s’adresse-t-il à Marie, dans ce qui ressemble à une longue confession, une dernière tentative pour renouer les fils du destin ? L’étrangeté des situations grandit au fil d’un récit entrecoupé de magnifiques descriptions des paysages français, dans une traversée du territoire vers le Sud et l’Espagne, en camionnette, comme une fuite sans espoir.

Challenge RL 2014Arnaud DELRUE, Un été en famille
Parution : Août 2014 – Seuil

___________________________________________
(Dernière mise à jour : 23/08/2014)

14 réflexions sur « Un été en famille – Arnaud Delrue »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *