Truite à la slave – Andreï Kourkov

Kourkov - Truite à la slave - Liana Levi Piccolo

J’avais beaucoup aimé le Pingouin, et m’attendais à retrouver avec autant de plaisir l’humour si particulier et décalé d’Andreï Kourkov. L’humour est toujours présent, mais la magie a un peu perdu de son effet.

Le quotidien du restaurant le Casanova est soudain bouleversé par la disparition du chef cuisinier Dimytch. Trois hommes appartenant à l’association des chefs cuisiniers indépendants d’Ukraine, débarquent chez Vania Soleïlov, ancien policier et détective privé, et le charge de découvrir ce qu’il s’est passé. Vania viendra diner tous les soirs, dans l’espoir de résoudre son « enquête ».

Cette historiette de cinquante pages se lit très facilement, et emporte le lecteur dans l’univers loufoque d’Andréï Kourkov, univers que l’écrivain s’amuse à développer depuis son premier roman Le Pingouin, extrêmement drôle et réussi. Ici, bien que l’histoire est très courte, j’ai malheureusement éprouvé assez rapidement une petite lassitude, et je n’ai pas trouvé le plaisir de lecture que j’attendais d’un livre à connotation absurde.

Si vous hésitez, les premières phrases :

« - On va chez Dimytch !
Ce cri enthousiaste avait, durant plusieurs années, inauguré les virées de leur bande joyeuse au restaurant Casanova. Ils y débarquaient en général vers dix heures et venaient vérifier tout d’abord si le chef était bien là, sous sa toque blanche d’une hauteur invraisemblable. »

Si vous hésitez encore, la présentation éditeur :

Dans les cuisines du restaurant Casanova, le grand chef Dimytch Nikodimov officie sous le regard de Véra, sa jeune et délicate maîtresse. Un beau matin, le cuisinier disparaît et Vania Soleïlov, ancien flic et détective privé débutant, est chargé de l’enquête. La solution se trouvera dans l’assiette bien sûr…
Ce court récit assaisonné à la sauce Kourkov – trois louches de suspense et un zeste d’absurde – est un véritable petit bijou.

Andreï Kourkov, Truite à la slave
Traduit du russe par Annie Epelboin
Parution : avril 2013 – Liana Levi / Piccolo n°96
Titre original : Forel a la nejnost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>