Le travail et la loi – Robert Badinter et Antoine Lyon-Caen

Robert Badinter Antoine Lyon-Caen - Le travail et la loi - Fayard

Le travail et la loi, où quand deux personnalités du monde du droit se retrouvent pour éditer un petit ouvrage sur le travail en France et proposent une façon de modifier la loi française. Technico-juridique. Pour juristes ou passionnés avertis.

Ce livre est tout petit et vaut le détour surtout pour deux choses. D’abord, pour les quelques pages d’introduction, qui sont claires, synthétiques et intéressantes, et qui décrivent en peu de mots une situation actuelle et dégradée du monde du travail en entreprise. Cette introduction a le mérite de dire franchement ce qui fâche, d’affirmer que la complexité du droit du travail et le manque de souplesse qui en résulte ne facilitent pas du tout les choses, bien au contraire. C’est vrai, c’est évident, et le redire, certes, ne fait pas de mal.

La deuxième chose que j’ai aimé, ce sont les quelques dessins de Plantu, qui viennent mettre un peu d’humour dans un livre qui n’a rien de drôle, et qui vient agréablement alléger un propos parfois abscons.

Sinon, passé l’introduction et les dessins, le livre est purement juridique. Passer de 8.000 articles à 50 articles et simplifier le code du travail, l’idée est bonne, excellente même, (presque) tout le monde est d’accord sur ce point. Mais le livre se limite à une proposition d’un nouveau schéma de règles, basée sur des principes généraux du droit, déclinés en 50 articles. Vient ensuite une comparaison avec quelques dispositions du code du travail applicable aujourd’hui. C’est théorique, juridique et technique, et franchement, même si elle est intéressante, cette lecture finalement d’un texte de droit sur près de cinquante pages reste assez rébarbative.

J’aurais souhaité une lecture plus fluide et moins technique, avec des phrases, et pas seulement des articles de loi. Mais ce n’est pas l’objectif du livre. Je préfère seulement lire Robert Badinter quand il nous parle de la peine de mort, comme dans L’Abolition par exemple, il est alors absolument passionnant.

Les premières lignes :

Depuis quarante ans, la France souffre d’une grave maladie sociale : le chômage de masse. Les chiffres sont là, impitoyables :
- 1975 : 700 000 demandeurs d’emploi
- 1985 : 2,1 millions
- 1995 : 2,6 millions
- 2005 : 2,4 millions
- 2015 : 3,5 milions

La 4e de couverture des éditions Fayard :
(ou lien direct site Fayard)

Depuis quarante ans, la société française souffre d’une grave maladie : le chômage de masse.
Ce mal a suscité une déferlante législative à tel point que le droit du travail apparaît aujourd’hui comme une forêt obscure où seuls les spécialistes peuvent trouver leur voie. Loin de favoriser l’emploi, le Code du travail suscite ainsi un rejet souvent injuste.
Il faut réagir.
Il n’est pas de domaine de l’Etat de droit qui ne repose sur des principes fondamentaux. C’est à mettre en lumière ces principes, disparus sous l’avalanche des textes, que cet ouvrage est consacré. Sur leur base, il appartiendra aux pouvoirs publics et aux partenaires sociaux de décliner les règles applicables aux relations de travail, selon les branches et les entreprises.
Mais rien ne sera fait de durable et d’efficace sinon dans le respect de ces principes. Puisse l’accord se faire sur eux, dans l’intérêt de tous.

Robert BADINTER & Antoine LYON-CAEN
Le travail et la loi
Fayard, Juin 2015, 80 pages

4 réflexions au sujet de « Le travail et la loi – Robert Badinter et Antoine Lyon-Caen »

  1. En tant que responsable RH, ce livre pourrait m’intéresser mais je n’ai pas vraiment envie de ce genre de littérature pendant les vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>