Tout le monde te haïra – Alexis Aubenque

Alexis Aubenque - Tout le monde te haïra - Robert Laffont - La bête noire

Convaincue par Alexis Aubenque et par son polar d’Alaska Tout le monde te haïra !

Après un début en demi-teinte, je me suis laissée finalement totalement emportée par l’histoire d’Alice, qui vient à White Forest pour retrouver sa demi-sœur Laura Barnes, et par celle du meurtre d’un homme, apparemment sans histoire, retrouvé éviscéré dans son garage. D’autant que le livre commence par la découverte, dans un iceberg, du corps d’un autre homme …

Le rythme est mené tambour battant par le détective privé Nimrod Russell, ancien flic désavoué, et par son ex-collègue, le lieutenant Tracy Bradshaw. Le fait que cela se passe en Alaska ajoute un côté froidement exotique et lointain, qui rend ce policier encore plus romanesque, même s’il ne faut pas s’attendre à des développements permettant d’en apprendre plus sur la vie locale ou la petite ville White Forest du Sud de l’Alaska.

Si le style d’Alexis Aubenque n’est pas très littéraire (ce qui en fait un livre détente parfait pour l’été) et qu’il en rajoute dans un excès d’intrigues secondaires et familiales, ses personnages sont vifs et courageux et leurs caractères bien trempés les rendent vraiment sympathiques.

Une fois le principe accepté du polar axé sur des dialogues et des actions en pagaille, avec des ficelles un peu grosses, c’est avec un plaisir tout en tension, qu’on trépigne et halète pour connaître la suite et le dénouement de cet imbroglio initial, où le suspens ne faiblit pas une seconde, et ça, c’est la vraie réussite et le gros point fort de ce polar.

S’agissant, d’une première enquête du duo Nimrod/Tracy, une suite devrait paraître bientôt …


Les premières lignes :
(Lire un extrait plus long)

Mercredi 19 août
8h12. En cette belle journée estivale, le soleil entamait son ascension dans le ciel immense de l’Alaska. Installée à l’arrière du Zodiac qui remontait le fleuve Taku, Wendy Carlson n’en revenait toujours pas. Le décor qui s’offrait à elle était tout simplement époustouflant.

La présentation des éditions Robert Laffont :

En Alaska, la ruée vers l’horreur a commencé.
La première enquête de Tracy Bradshaw et Nimrod Russell.
White Forest, petite ville côtière du sud de l’Alaska, est en émoi. Pris dans les glaces, un navire ayant sombré en 1920 vient d’être découvert. Les corps des marins en ont été extraits, mais manquent à l’appel ceux d’une centaine d’orphelins…
C’est dans cette étrange atmosphère que débarque Alice Lewis, avec l’espoir de retrouver sa soeur disparue. Elle engage aussitôt un ancien flic au passé trouble devenu détective privé, Nimrod Russell.
De l’autre côté de la ville, la lieutenante Tracy Bradshaw récupère une sordide affaire : pendu par les pieds dans sa grange, un notable a été éventré à l’aide d’un hakapik, l’arme inuit servant à abattre les phoques.
Envers, et surtout contre tous, les deux ex-coéquipiers, Tracy et Nimrod, vont devoir travailler ensemble alors que plane sur eux l’ombre des enfants disparus.


Challenge RL 2015Alexis AUBENQUE
Tout le monde te haïra
Robert Laffont, Novembre 2015, 432 pages.

4 réflexions au sujet de « Tout le monde te haïra – Alexis Aubenque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>