Rosalie Blum – Camille Jourdy

Camille Jourdy - Rosalie Blum - Version intégrale - Actes Sud

Rosalie Blum est une BD dont le premier tome est sorti en 2007, le deuxième en 2008, le troisième en 2009, et qui a été éditée en version intégrale par Actes Sud en raison de l’adaptation cinématographique par Julien Rappeneau, sortie sur grand écran en mars 2016.

On va d’abord faire la connaissance, non pas de Rosalie, mais de Vincent Machot, presque célibataire, qui vit avec son chat dans un appartement en dessous de celui de sa mère, une vieille acariâtre plus très équilibrée. Coiffeur mélancolique, il a tout l’air du gentil gars, un peu paumé, un peu timide, un peu lymphatique. « Bref, j’avais trente ans, une petite vie simple, triste, sans projet … »

Mais voilà qu’un jour presque comme un autre, il se rend à l’épicerie. Sauf qu’il voit l’épicière Rosalie Blum (il ne sait alors pas encore son nom). Persuadé qu’il l’a déjà vu, il va commencer à la suivre et l’obsession commence…

L’histoire est vraiment très bien réussie. Camille Jourdy maintient une sorte de suspens tout au long de sa narration. On se demande qui est Vincent, et surtout, qui est Rosalie Blum, que l’on découvre au fil des pages, à travers Vincent bien sûr, mais aussi à travers d’autres personnages qui entrent en scène, comme sa nièce Cécile notamment, joyeuse, pétillante et pleine de vie.

Elle réussit à maintenir un rythme qui n’a rien de l’intrigue policière, mais qui donne vraiment envie de connaitre la suite. Les personnages sont très attachants. Ce ne sont pas des super héros, et c’est justement ce qui fait leur force. Ils ont tous des failles, des petits grains de folie, et on les aime pour ça. En plus, Camille Jourdy les décrit avec beaucoup de douceur et de bienveillance. L’ambiance est ainsi, amicale, cotonneuse, drôle aussi parfois, mais ce n’est pas une bande dessinée humoristique, mais plus intimiste et humaine, chaleureuse et sincère.

Le dessin est par ailleurs très coloré, le texte écrit à la manière manuscrite et les planches ne suivent pas un découpage strict, mais assez varié, voire presque « fouilli », comme les personnages qui sont tous un peu « fouilli » eux-même. J’ai bien aimé ce choix judicieux qui permet à la forme d’apporter sa touche au fond.

Vraiment, je recommande cette BD, que j’ai pris un énorme plaisir à découvrir, grâce à ma chère Béa, que je remercie énormément.

Prix Littéraires
Prix RTL de la BD 2009
Prix Révélation d’Angoulême 2010

Le titre des trois volumes :
1. Une impression de déjà-vu (Actes Sud 2007)
2. Haut les mains, peau de lapin ! (Actes Sud 2008)
3. Au hasard Balthazar ! (Actes Sud 2009)

La présentation des éditions Actes Sud :

L’intégrale de la trilogie de Camille Jourdy, à l’occasion de la sortie au cinéma du film éponyme réalisé par Julien Rappeneau.
Une petite ville de province pour un singulier trio composé de Rosalie, Aude et Vincent.
Une rencontre inattendue pour ces personnages dont les modes de vie sont bien différents. Derrière l’intrigue, le portrait psychologique de trois solitaires un peu dépressifs : Vincent qui envisage après trente ans de couper le cordon ombilical, Rosalie Blum qui ne cesse de noyer un passé noir et douloureux dans le whisky et Aude qui se laisse aller aux hasards de la vie. Cette rencontre les aidera-t-elle à vaincre leurs démons ?
Camille Jourdy suit ses héros pour lesquels elle ne cache pas son ironique tendresse.

Camille JOURDY
Rosalie Blum (L’intégrale)
Actes Sud, Février 2016, 384 p.

4 réflexions au sujet de « Rosalie Blum – Camille Jourdy »

  1. Je me souviens surtout de grand fous rires en lisant le 2e tome. Il y a dans cette trilogie un mélange de mélancolie et de fantaisie qui me plaît beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>