Robert GOOLRICK

Robert GOOLRICK Etats-Unis
- Né en 1948 en Virginie -

Langue d’écriture : Anglais.







Biographie de Robert Goolrick :

Robert Goolrick a suivi des études à l’université à Baltimore. Il hésite alors entre suivre une carrière d’acteur ou de peintre, et part en Europe dans ce but. En même temps, il commence à écrire pour son plaisir.

Pour des questions financières notamment (ses parents le déshéritent), il reviendra à New York pour travailler dans la publicité mais sera licencié alors qu’il va avoir 50 ans.

C’est en 2009, alors qu’il vient d’avoir 60 ans, qu’il publie son premier roman, Une femme simple et honnête, qui ferait l’objet d’une adaptation cinématographique prochaine par le réalisateur David Yates.

Robert Goolrick publie ensuite Féroces, un récit autobiographique, et Arrive un vagabond, distingué par le Grand Prix des lectrices ELLE en 2013.

La vie et l’oeuvre de Robert Goolrick par lui-même : website de Robert Goolrick.

Robert Goolrick - La chute des princes - Anne CarriereLe 28 août 2014, il publie en France La Chute des princes, présenté par les éditions Anne Carrière (ou lien site) :

« Quand on craque une allumette, la première nanoseconde elle s’enflamme avec une puissance qu’elle ne retrouvera jamais. L’incandescence originelle. Un éclat instantané, fulgurant. En 1980, j’ai été l’allumette. Cette année-là, je me suis embrasé pour n’être plus qu’une flamme aveuglante. »

New York, années 1980. Robert Goolrick nous invite au bal des vanités, où une bande de jeunes hommes vont vendre leur âme au dollar et se consumer dans une ronde effrénée, sublime et macabre. Ils ont signé pour le frisson, une place sur le manège le plus enivrant que la vie ait à leur offrir.
Et ces princes vont jouer toute la partie : les fêtes, les drogues, l’alcool, les corps parfaits des deux sexes, les pique-niques dans la vaisselle de luxe, les costumes sur mesure taillés par des Anglais dans des tissus italiens, les Cadillac, le sexe encore et toujours, les suites à Las Vegas, des morts que l’on laisse en chemin mais pour lesquels il n’est pas besoin de s’attarder parce qu’on va les retrouver vite. Vite, toujours plus vite, c’est la seule règle de ce jeu. Aller suffisamment vite pour ne pas se laisser rattraper. Parce que les princes sont poursuivis par de terrifiants monstres : le sida, les overdoses, le regard chargé de honte de leurs parents, le dégoût croissant de soi-même, un amour s’excusant de n’avoir sauvé personne.

Bibliographie (traduite en français) de Robert Goolrick :

2014 – La chute des princes (Anne Carrière)
2012 – Arrive un vagabond (Anne Carrière)
2010 – Féroces (Anne Carrière)
2009 – Une femme simple et honnête (Anne Carrière)

_________________________________________________
(Dernière mise à jour : 01/09/2014)

4 réflexions au sujet de « Robert GOOLRICK »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>