Rhapsodie des oubliés – Sofia Aouine

sofia AOUINE - Rhapsodie des oubliés - La Martinière

Abad, un jeune garçon de treize ans, nous emmène en plein milieu de la Goutte d’Or, un quartier populaire du XVIIIe arrondissement de Paris où les trafics en tout genre se mélangent. Il aimerait avoir un horizon différent que celui de vivre avec des putes, des trafiquants, des drogués et des femmes voilées.

Même si l’histoire ne m’a pas passionnée et que j’ai été gênée par une certaine vulgarité, liée aux obsessions sexuelles trop présentes du jeune Abad, je reste admirative de ce texte.

Sofia Aouine utilise des spécificités de langage et un vocabulaire choisi qui rendent ce récit unique. La vie de « Bledard » du jeune Abad est réaliste, l’ambiance est piquante, loin des codes du « bien parlé », et le roman n’en demeure pas moins bien écrit.

Sofia Aouine possède un style peu commun et une énergie pleine de rage qui sont au centre de ce premier roman. Elle a un talent indéniable. Rhapsodie des oubliés est percutant, il brutalise les certitudes en amenant de la douceur et de tendresse, là où on s’y attend le moins.

Rhapsodie des oubliés révèle une auteure, une patte, une vraie personnalité.

Dans la sélection des 68 premières fois en catégorie 1er roman.

Sofia AOUINE
Rhapsodie des oubliés
La Martinière, 29 août 2019, 256 pages

4 réflexions sur « Rhapsodie des oubliés – Sofia Aouine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>