Quatre couleurs – Blaise Guinin

Blaise Guinin - Quatre couleurs - Vraoum

Quatre couleurs est une des BD sélectionnées dans le cadre du Prix SNCF Polar 2015, et qui doit donc avoir quelque chose de spécial, mais la question est quoi …

L’histoire se passe à la faculté ; deux amis décident d’échanger leur identité d’un cours à l’autre, chacun remplaçant son copain dans sa matière préférée bien sûr. Ils rencontrent différentes filles, car leur seule préoccupation semble être celle-là, rencontrer et coucher avec des jeunes et jolies filles.

Un petit plus se glisse dès le début, une fille s’est tuée à la faculté où étudient les deux amis, Grégoire et Pierre. Cela est la partie « polar » de la BD.

L’histoire est sans intérêt, le côté suspens ou originalité inexistant et la fin totalement téléphonée. Les personnages ne sont pas attachants non plus. L’originalité résulte uniquement – et c’est déjà quelque chose – dans le dessin à quatre couleurs, au fameux stylo Bic à « quatre couleurs ».

C’est quelque chose mais ce n’est absolument pas suffisant pour donner un intérêt à cette histoire. Bref, je suis passée totalement à côté de cette BD, et encore plus de son prétendu côté Polar.

On est très loin de Mon ami Dahmer, qui est le lauréat BD du Prix Polar 2014.

Prix SNCF du polar
BD sélectionnée dans le cadre du Prix SNCF Polar 2015, ce qui explique ma lecture, mais la raison m’échappe …

La présentation par les éditions Vraoum :
(lien site Vraoum)

Grégoire et Pierre sont deux amis étudiants qui, le temps d’un cours, échangent leur identité pour améliorer leurs moyennes dans les matières que chacun des deux maîtrise. En suivant les cours dans la fac de l’autre, ils y rencontrent quatre femmes, sous le signe des quatres couleurs du bic du même nom.

Noir pour Chloé de Jais, l’ex du cynique Grégoire, qu’il a traumatisé sans même sans rendre compte, Vert comme les lunettes de sa troublante enseignante, Rouge comme la cheveleure de Mathilde dont Pierre tombe amoureux et qu’il séduitsous l’identité de son ami et Bleu comme cette brune mystérieuse que ne cesse de croiser Grégoire.

Chloé, toujours amoureuse, une romance qui commence sous le sceau du mensonge, un accident et l’histoire sans conséquence va alors prendre un tour beaucoup moins anodin…La chronique au bic d’un échange d’identité qui tourne mal.

Blaise GUININ
Quatre couleurs
Mai 2014, Vraoum Editions, 144 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>