Prix Médicis Romans français : tous les lauréats

Prix Médicis

Créé en 1958, le Prix Médicis est un prix littéraire qui a pour but de distinguer une oeuvre de fiction ou un récit. A l’origine, il ne concernait que les oeuvres écrites en français.

Depuis 1970, il existe également le Prix Médicis Romans étrangers et depuis 1985, le Prix Médicis Essais.





Liste des lauréats du Prix Médicis français depuis 2000 :

2016 – Ivan Jablonka : Laëtitia ou la fin des hommes (Seuil)
2015 – Nathalie Azoulai : Titus n’aimait pas Bérénice (P.O.L)
2014 – Antoine Volodine : Terminus radieux (Seuil)
2013 – Marie Darrieussecq : Il faut beaucoup aimer les hommes (P.O.L.)
2012 – Emmanuelle Pireyre : Féerie générale (L’Olivier)
2011 – Mathieu Lindon : Ce qu’aimer veut dire (P.O.L.)
2010 – Maylis de Kerangal : Naissance d’un pont (Verticales)

2009 – Dany Laferrière : L’Enigme du retour (Grasset)
2008 – Jean-Marie Blas de Roblès : Là où les tigres sont chez eux (Gallimard)
2007 – Jean Hatzfeld : La stratégie des antilopes (Seuil)
2006 – Sorj Chalandon : Une promesse (Grasset)
2005 – Jean-Philippe Toussaint : Fuir (Minuit)
2004 – Marie Nimier : La Reine du silence (Gallimard)
2003 – Hubert Mingarelli : Quatre soldats (Seuil)
2002 – Anne F. Garréta : Pas un jour (Grasset)
2001 – Benoît Duteurtre : Le Voyage en France (Gallimard)
2000 – Yann Apperry : Diabolus in musica (Grasset)

Liste des lauréats du Prix Médicis français avant 2000 :

1999 – Christian Oster : Mon grand appartement (Minuit)
1998 – Homéric : Le Loup Mongol (Grasset)
1997 – Philippe Le Guillou : Les sept noms du peintre (Gallimard)
1996 – Jean Rolin : L’organisation (Gallimard) – ex aequo
1996 – Jacqueline Harpman : Orlanda (Grasset) – ex aequo
1995 – Andreï Makine : Le testament français (Mercure de France) – ex aequo
1995 – Vassilis Alexakis : La langue maternelle (Fayard)
1994 – Yves Berger : Immobile dans le courant du fleuve (Grasset)
1993 – Emmanuèle Bernheim : Sa femme (Gallimard)
1992 – Michel Rio : Tlacuilo (Seuil)
1991 – Yves Simon : La dérive des sentiments (Grasset)
1990 – Jean-Noël Pancrazi : Les quartiers d’hiver (Gallimard)

1989 – Serge Doubrovsky : Le livre brisé (Grasset)
1988 – Christiane Rochefort : La porte du fond (Grasset)
1987 – Pierre Mertens : Les éblouissements (Seuil)
1986 – Pierre Combescot : Les funérailles de la sardine (Grasset)
1985 – Michel Braudau : Naissance d’une passion (Seuil)
1984 – Bernard-Henry Lévy : Le diable en tête (Grasset)
1983 – Jean Echenoz : Cherokee (Minuit)
1982 – Jean-François Josselin : L’enfer et Cie (Grasset)
1981 – François-Olivier Rousseau : L’enfant d’Edouard (Mercure de France)
1980 – Jean-Luc Benoziglio : Cabinet-portrait (Seuil)

1979 – Claude Durand : La nuit zoologique (Grasset)
1978 – Georges Perec : La vie mode d’emploi (Hachette)
1977 – Michel Butel : L’autre amour (Mercure de France)
1976 – Marc Cholodenko : Les Etats du désert (Flammarion)
1975 – Jacques Almira : Le voyage à Naucratis (Gallimard)
1974 – Dominique Fernandez : Porporino ou les Mystères de Naples (Grasset)
1973 – Tony Duvert : Paysage de fantaisie (Minuit)
1972 – Maurice Clavel : Le tiers des étoiles (Grasset)
1971 – Pascal Lainé : L’irrévolution (Gallimard)
1970 – Camille Bourniquel : Sélinonte ou la Chambre impériale (Seuil)

1969 – Hélène Cixous : Dedans (Grasset)
1968 – Elie Wiesel : Le mendiant de Jérusalem (Seuil)
1967 – Claude Simon : Histoire (Minuit)
1966 – Marie-Claire Blais : Une saison dans la vie d’Emmanuel (Grasset)
1965 – René-Victor Pilhes : La rhubarbe (Seuil)
1964 – Monique Wittig : L’Opoponax (Minuit)
1963 – Gérard Jarlot : Un chat qui aboie (Gallimard)
1962 – Colette Audry : Derrière la baignoire (Gallimard)
1961 – Philippe Solers : Le parc (Seuil)
1960 – Henri Thomas : John Perkins : suivi d’un scrupule (Gallimard)
1959 – Claude Mauriac : Le dîner en ville (Albin Michel)
1958 – Claude Ollier : La mise en scène (Minuit)

Tous les lauréats du Prix Médicis Romans étrangers

___________________________________
(Dernière mise à jour : 06/11/2015)