Prix Jean Giono : les lauréats

Prix Jean Giono Tous les lauréats du Prix Jean Giono depuis sa création en 1990 :

Le Prix Jean Giono est décerné au mois d’octobre de chaque année.




Les derniers lauréats du Prix Jean Giono :

2016 – Alain Blottière : Comment Baptiste est mort (Gallimard)
2015 – Charif Majdalani : Villa de femmes (Seuil)
2014 – Fouad Laroui : Les Tribulations du dernier Sijilmassi (Julliard)
2013 – Pierre Jourde : La première pierre (Gallimard)
2012 – François Garde : Ce qu’il advint du sauvage blanc (Gallimard)
2011 – Metin Arditi : Le Turquetto (Actes Sud)

Grand Prix Jean Giono
Tous les lauréats du Grand Prix Jean Giono de 1990 à 2010 :


2010 – Charles Dantzig : Pourquoi lire ? (Grasset)
2009 – Dominique Fernandez : Ramon (Grasset)
2008 – Amélie Nothomb : Le Fait du prince (Albin Michel)
2007 – Jacques Chessex : Le Vampire de Ropraz (Grasset)
2006 – Pascal Quignard : Villa Amalia (Gallimard)
2005 – Danièle Sallenave : La Fraga (Gallimard)
2004 – Pierre Moinot : Coup d’État (Gallimard)
2003 – Robert Merle : Le Glaive et les Amours (de Fallois)
2002 – Serge Rezvani : L’Amour en face (Actes Sud)
2001 – Jean Raspail : Adíos, tierra delfuego (Albin Michel)
2000 – Ahmadou Kourouma : Allah n’est pas obligé (Seuil)

1999 – Jean d’Ormesson : Le Rapport Gabriel (Gallimard)
1998 – Sylvie Germain : Tobie des marais (Gallimard)
1997 – Jean-Marie Le Clézio : Poisson d’or (Gallimard)
1996 – Michel Déon : La Cours des grands (Gallimard)
1995 – Vladimir Volkoff : Le Grand Tsar blanc (de Fallois)
1994 – Jacques Laurent : L’Inconnu du temps qui passe (Grasset)
1993 – Félicien Marceau : La Terrasse de Lucrezia (Gallimard)
1992 – François Nourissier : Gardien des ruines (Grasset)
1991 – Michel Calonne : Les Enfances (Viviane Hamy)
1990 – Yves Beauchemin : Juliette Permerleau (de Fallois)

Prix du Jury Jean Giono
Tous les lauréats du Prix du Jury Jean Giono de 1992 à 2010 :


2010 – Jean-Baptiste Harang : Nos coeurs vaillants (Grasset)
2009 – Brigitte Giraud : Une année étrangère (Stock)
2008 – Jean-Marie Blas de Roblès : Là où les tigres sont chez eux (Zulma)
2007 – David Foenkinos : Qui se souvient de David Foenkinos ? (Gallimard)
2006 – François Vallejo : Ouest (Viviane Hamy)
2005 – Armel Job : Les Fausses Innocences (Robert Laffont)
2004 – Laurent Gaudé : Le Soleil des Scorta (Actes Sud)
2003 – Yasmina Reza : Adam Haberberg (Albin Michel)
2002 – Stéphane Héaume : Le Clos Lothar (Zulma)
2001 – Isabelle Hausser : La Table des enfants (de Fallois)
2000 – Daniel Arsand : En silence (Phébus)

1999 – Michèle Desbordes : La Demande (Verdier)
1998 – Dominique Muller : Les Caresses et les Baisers (Seuil)
1997 – Jean-Pierre Milovanoff : Le Maître des paons (Julliard)
1996 – Laurence Cossé : Le Coin du voile (Gallimard)
1995 – Amélie Nothomb : Les Catilinaires (Albin Michel)
1994 – Georges-Olivier Châteaureynaud : Le Château de verre (Julliard)
1993 – Marc Bressant : L’Anniversaire (de Fallois)
1992 – François Bontempelli : L’Arbre du voyageur (Grasset)

Une petite explication sur les changements de nom :

Le Prix Jean Giono a été crée en 1990 par la famille de l’écrivain Jean Giono, mort en 1970, pour le vingtième anniversaire de sa disparition.

De 1992 à 2010, deux prix étaient décernés : le Grand Prix Jean Giono, qui couronnait « l’ensemble de l’oeuvre d’un auteur de langue française ayant défendu la cause du roman », et le Prix du Jury Jean Giono, décerné à un « ouvrage de langue française – roman, récit ou recueil de nouvelles – faisant une large place à l’imagination dans l’esprit de Jean Giono et révélant un vrai talent de raconteur d’histoires. »
___________________________________
(Dernière mise à jour : 23/01/2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>