Première personne du singulier – Patrice Franceschi

Patrice FRANCESCHI - Première personne du singulier - Points Coup de coeur !

Quatre nouvelles merveilleusement écrites, quatre textes poignants d’une écriture fine et percutante. Un Prix Goncourt de la Nouvelle 2015 largement mérité.

Deux nouvelles maritimes, deux bateaux en pleine mer : Dans la première, Un fanal arrière qui s’éteint plonge le lecteur à la fin du XIXème siècle sur un bateau en pleine tempête, dans la deuxième, une tension toute aussi brillamment menée entoure Le naufrage du Lieutenant Wells.

Deux nouvelles sur la guerre dont les titres mystérieux laissent déjà supposer le suspens et l’attente, Carrefour 54 et Le train de six heures quinze.

A chaque fois, une tragédie se joue, pas seulement une tragédie factuelle, une tragédie profondément humaine, celle qui fait hésiter à l’heure du choix. C’est la trame commune de ces quatre textes qui se répondent de manière parfaite dans un ensemble réfléchi et bien construit.

Quoi de plus difficile que de faire un choix, en particulier quand ce choix met en balance une ou plusieurs vies ? Je n’en dirais pas plus pour garder tout le mystère et la puissance étonnante de ce recueil, mais la tension dramatique qui résulte de ce thème est particulièrement présente.

L’écriture de Patrice Franceschi – qui a déjà écrit plusieurs romans, nouvelles récits, poèmes et essais – dégage une puissance d’attraction hypnotique. L’émotion est présente, savamment dosée. Il réussit à jouer sur la corde du choix impossible avec brio et sincérité. Le fait qu’il soit lui-même marin explique en grande partie la justesse de son propos, mais pas seulement, car seules deux de ses nouvelles sont maritimes. C’est aussi la plume de l’aventurier et d’un homme d’une grande sensibilité.

Patrice Franceschi possède une grande finesse narrative et romanesque, une plume littéraire d’une grande fluidité, et un regard humaniste qui rend tous ces personnages, sans exception, immédiatement attachants. Leur force de caractère vous transperce le coeur et l’âme, littéralement.

Quatre merveilles en un livre, ce serait vraiment dommage de passer à côté.

Prix Littéraire :
Prix Goncourt de la Nouvelle 2015


Né en 1955, Patrice Franceschi est un corse originaire de Dijon, un voyageur-aventurier. Un voyage chez les Pygmées du Congo à l’âge de 20 ans, le début de dix ans de pérégrinations. A 30 ans, il reprend des études, obtient un DEA de Philosophie. Président de la Société des explorateurs français, il est à la fois réalisateur, capitaine de navire, conducteur d’ULM et écrivain. (Source : Le Monde)


Les premières lignes :

De toutes les tragédies humaines que compte l’histoire des océans, celle vécue par le vieux capitaine Flaherty la nuit de Noël 1884 appartient sans nul doute à l’espèce la plus épouvantable qui soit.

La présentation des éditions Points :

Toute existence peut s’achever sur un choix impossible et tragique, si terrifiant qu’on donnerait tout pour l’éviter. Dans les nouvelles réunies ici ? Un fanal arrière qui s’éteint ? Carrefour 54 ? Le Naufrage du lieutenant Wells ? Le Train de six heures quinze ?, Flaherty le vieux marin, le sous-lieutenant Vernaud, Wells l’idéaliste égaré, les résistants Madeleine et Pierre-Joseph, vivent les plus radicaux de ces choix ultimes. Ils les affrontent seuls, à la première personne du singulier. Avec ce sens du tragique qui permet de surmonter toutes les épreuves.


Patrice FRANCESCHI
Première personne du singulier
Points, Janvier 2015, 210 pages.
Points, avril 2016, 168 pages.

18 réflexions au sujet de « Première personne du singulier – Patrice Franceschi »

    • J’aime beaucoup les nouvelles de manière générale, et c’est vrai que celles-ci sont vraiment inoubliables. Je vais probablement tenter de lire un roman de l’auteur. Vu la qualité du recueil, il est peu probable que ces autres lives ne soient pas bons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>