Le peintre d’éventail – Hubert Haddad

Hubert Haddad - Le peintre d'éventail - Folio

Le peintre d’éventail est un roman d’apprentissage d’une grande beauté, dans lequel Matabei, après avoir accidentellement tué une jeune fille en 1995, se retire du monde pour se retrouver et échapper à la vie trépidante quotidienne.

Matabei va donc s’installer dans la pension de Dame Hison, endroit reculé qui permet la tranquillité et la contemplation, notamment du magnifique jardin, qui s’y trouve. Les autres habitants de la pension viendront peu perturber ses réflexions, le calme et le zen de ses journées, qui débordent à chaque page, si ce n’est une jeune femme au charme mystérieux.

Mais il sera lui perturbé par la beauté des éventails peints par le vieil Osaki, qui a choisi lui aussi de vivre retiré. Il va donc se rapprocher du peintre d’éventail Osaki, qui deviendra son maître. Plus tard, Matabei tentera lui aussi de transmettre son apprentissage au jeune Xu Hi-han. L’art et la connaissance, la peinture et la beauté de la création se transmettent à travers les âges, et l’apprentissage se poursuit.

Les générations se croisent, comme les récits de chacun des trois protagonistes, à des périodes différentes, où le séisme du 11 mars pose sa patte discrète mais indéniable, car c’est cette catastrophe qui va déclencher chez Xu Hi-han le besoin de raconter les mémoires et souvenirs de Matabei qui lui disait :

« Ecoute le vent qui souffle. On peut passer sa vie à l’entendre en ignorant tout des mouvements de l’air. Mon histoire fut comme le vent, à peu près aussi incompréhensible aux autres qu’à moi-même« .

La poésie et la grâce qui se dégagent de ce texte sont tout simplement hallucinantes. Il s’agit d’ailleurs presque plus d’une prose poétique que d’une narration classique. On trouvera les questionnements intérieurs, la passion qui déchire les êtres et les isole, l’omniprésence de la nature et puis cette ambiance japonisante zen qui pénètre le lecteur et lui apporte une grande sérénité.

Un grand merci à Miss Léo qui m’a fait découvrir ce merveilleux livre, et auteur en même temps que je n’avais jamais lu, dans le cadre du swap Littérature Peinture.

Prix LittérairesGrand Prix SGDL de littérature pour l’ensemble de l’œuvre
Prix Louis Guilloux 2013
Prix des littératures Océans France Ô 2014

Les premières lignes :

Mon nom est Xu, Xu Hi-Han. Je suis né de parents chinois de Taïwan expatriés dans l’après-guerre à Katsuaro, pas bien loin d’ici, un gros village du district de Futaba.

Hubert Haddad - Le peintre d'éventail - ZulmaLa présentation par les éditions Zulma ou Folio:

C’est au fin fond de la contrée d’Atôra, au nord-est de l’île de Honshu, que Matabei se retire pour échapper à la fureur du monde. Dans cet endroit perdu entre montagnes et Pacifique, se cache la paisible pension de Dame Hison dont Matabei apprend à connaître les habitués, tous personnages singuliers et fantasques.
Attenant à l’auberge se déploie un jardin hors du temps. Insensiblement, Matabei s’attache au vieux jardinier et découvre en lui un extraordinaire peintre d’éventail. Il devient le disciple dévoué de maître Osaki.
Fabuleux labyrinthe aux perspectives trompeuses, le jardin de maître Osaki est aussi le cadre de déchirements et de passions, bien loin de la voie du Zen, en attendant d’autres bouleversements…
Avec le Peintre d’éventail, Hubert Haddad nous offre un roman d’initiation inoubliable, époustouflant de maîtrise et de grâce.

Challenge petit bac 2015Hubert HADDAD
Le peintre d’éventail
Janvier 2013, Zulma, 192 pages
Avril 2014, Folio, 192 pages

14 réflexions au sujet de « Le peintre d’éventail – Hubert Haddad »

  1. Je suis passée complètement à côté de son ‘Palestine’, pas compris grand chose. Le côté ‘poésie’, je crois (je suis sûre ! ;-)).

  2. Je ne connais pas non plus cet auteur mais tu parles magnifiquement de ce roman. Je regrette de ne pas l’avoir ajouté à ma wishlist du swap peinture !

  3. Super ! Je suis contente qu’il t’ait plu (tu peux remercier Lili, sans qui je n’aurais pas pensé à te l’offrir). De mon côté, j’ai beaucoup aimé Les heures silencieuses (billet en préparation).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>