Mobile de rupture – Cookie Allez

Cookie Allez - Mobile de rupture - Buchet Chastel

Mobile de rupture est un petit roman centré autour d’un couple qui se retrouve simplement en tête à tête au restaurant, pour fêter leur cinquième année de rencontre et passer une agréable soirée ensemble.

Régis a donc cru bien faire en emmenant Sibylle dans un restaurant chic et luxueux, le Parc aux saveurs, qui a l’air parfait, mais qui ne conviendra pas à Sibylle.

Pas grand chose ne parait d’ailleurs convenir à Sybille, qui semble jalouse et aigrie. Pour elle, la table croule sous des signes extérieures de richesse, elle ne supporte pas la façon dont le serveur présente les plats, elle ne supporte pas plus la quantité qui lui est présentée, elle s’énerve quand Régis répond au téléphone pour parler à sa fille (qui n’est pas la sienne).

Sybille ne profite pas du moment, l’endroit ne lui convient pas, la fille de Régis ne lui convient pas et elle en arrive à la conclusion que c’est leur couple qui semble ne plus lui convenir. Elle sera perdue dans ses pensées à plusieurs reprises lors de ce diner, reviendra sur sa rencontre avec Régis, sur elle et sur eux, avec des constats permanents de dépit.

Le roman se veut peut être ironique, mais le personnage de Sybille est en réalité agaçant. Son comportement est tellement aigri et râleur qu’on n’a pas vraiment envie de comprendre ses points de vue, ni vraiment envie de connaître sa vie. Le tête à tête finalement sans réelle surprise n’apporte pas grand chose.

C’est dommage car Mobile de rupture reste un roman bien écrit, avec un style recherché agréable à lire. Cookie Allez sait faire preuve d’originalité, comme par exemple dans Le Ventre du Président, pour le coup vraiment décalé, et sait emmener son lecteur dans des chemins surprenants. Malgré cette petite déception, cela ne m’empêchera pas de lire le suivant.

Challenge rentrée d'hiver 2014

Cette lecture fait partie du challenge de la rentrée d’hiver 2014.



Les premières lignes de Mobile de rupture :

Avant même de s’asseoir, Régis avait posé son téléphone sur la nappe blanche. Geste machinal teinté d’un rien d’affection envers la minuscule machine.
C’était le tout dernier modèle des nouvelles gammes dites tactiles.

Cookie ALLEZ, Mobile de rupture
Parution : Janvier 2014 – Buchet Chastel

2 réflexions au sujet de « Mobile de rupture – Cookie Allez »

  1. N’hésite pas Resha, c’est un petit livre assez vite lu, et le personnage féminin ne va peut-être pas t’agacer :-)

  2. C’est vrai que le résumé donne envie. C’est vraiment dommage si le personnage féminin n’est pas à la hauteur, ça aurait pu être un bon livre qu’on lit par plaisir de la lecture ><

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>