Literary life. Scènes de la vie littéraire – Posy Simmonds

Posy Simmonds - Literary Life. Scènes de la vie littéraire - Denoël Coup de coeur !

Literary life ou le monde littéraire à travers l’ironie du regard de Posy Simmonds : ce microcosme subtilement dessiné va vous enchanter !

L’égo de l’écrivain prend un coup d’humour grinçant qui est un pur régal. Mais toutes les catégories seront gentillement passées à la serpe. L’auteur imbu de lui-même, celui qui doute, l’auteur adulé, l’auteur incompris, celui qui croule sous les demandes de signatures, les séances de dédicaces vides, sans oublier celui qui ne pense, ne vit, ne parle que de son oeuvre.

J’ai particulièrement adoré les planches du Docteur Derek, une bombe atomique de Docteur spécialiste es auteurs en souffrance, accompagné de sa non moins sublime assistante, Penny Wintergreen, sont une pure merveille d’ironie décalée et acerbe à la sauce américaine. Sans compter celles mettant en scène le détective privé Rick Rayer, qui doit effectuer des recherches littéraires très bien senties.

Ce qui est très bien réussi également dans ces 90 dessins, c’est que Posy Simmonds est drôle et mordante, sans céder à la facilité d’être méchante. Elle ne l’est jamais. Au contraire, elle déborde d’une piquante douceur bienveillante. On ressent qu’elle a de l’empathie et comprend très bien la vie d’un auteur, qu’elle est elle-même, et les affres par lesquels l’écrivain artiste doit passer. Une vision fine du monde littéraire vu de l’intérieur par l’un de ses membres.

Cette BD regroupe en réalité des chroniques anciennes truculentes qui ont déjà été publiés dans The Guardian Review de 2002 à 2005 (le supplément littéraire du samedi). Posy Simmonds, qui est aussi l’auteur de Gemma Bovery et Tamara Drewe, est une dessinatrice britannique qui a vraiment un talent incisif jubilatoire.

Les avis de Bianca et Caroline.

La présentation des éditions Denoël :
(ou lien direct site Denoël)

«Ces chroniques ont paru chaque samedi entre 2002 et 2005 dans The Gardian Review, supplément littéraire du célèbre quotidien britannique. Ma seule consigne était que tout devait tourner autour de la vie des lettres. Je travaillais en flux tendu – recherche d’une idée le lundi, fol espoir de l’avoir trouvée le mardi, et le mercredi, jour de remise, frénésie de travail matinal, en robe de chambre parmi les miettes de toast. Puis à 11 h 50, course jusqu’au bureaux du journal, au bout de la rue (mais pas en robe de chambre) pour livrer ma planche. Le reste du mercredi était en général consacré à un lunch bien mérité.»
Posy Simmonds.

A year in EnglandPosy SIMMONDS
Literary life. Scènes de la vie littéraire
Trad. de l’anglais (Royaume-Uni) par Corinne Julve et Lili Sztajn
Denoël, Mai 2014, 104 pages

6 réflexions au sujet de « Literary life. Scènes de la vie littéraire – Posy Simmonds »

  1. Comme toi, j’ai adoré les planches autour du Docteur Derek qui sont hilarantes. Je trouve aussi qu’il y a beaucoup de tendresse dans le regard que pose Posy Simmonds sur les écrivains et leurs affres.

    • C’est dommage Amandine. En même temps, l’humour british, c’est quand même très particulier, et je comprends qu’on adhère ou pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>