Les poissons ne connaissent pas l’adultère – Carl Aderhold

Carl Aderhold - Les poissons ne connaissent pas l'adultère - Livre de poche

Comme le titre le laisse présager, Les poissons ne connaissent pas l’adultère est un livre léger, drôle et attachant. Embarquez pour un voyage Paris-Toulouse un rien déjanté et plein de bonne humeur !

Julia vient d’avoir 40 ans. Ses amies lui ont offert pour l’occasion une séance de relooking. Changer d’apparence, changer de vie, changer de lieu, qui n’y a jamais pensé ?

Julia, sans trop réfléchir, prend le TEOZ Paris-Toulouse et nous prend avec elle comme unique bagage vers une destination où, peut-être, une vague cousine pourrait peut-être la recevoir.

C’est avec une douce nostalgie rigolote que le lecteur suit Julia évoquer en pensées ses journées avec son mari Djamel et sa fille Laura, et partage avec elle les tranches de vie des passagers du train : Colette, grand-mère sans petits-enfants, qui part rejoindre l’un de ses deux amants, le quatuor Muriel et Vincent, Aude et Nicolas, le cruciverbiste Bruno, jusqu’au contrôleur du train, Germinal, et tant d’autres également.

Le parallèle entre l’avancée du train et l’avancée de ces tranches de vie est bien réussi. Alors que le train va de l’avant, les personnes déraillent gentillement pendant ce trajet, qui n’est finalement qu’une parenthèse dans le cours de leur quotidien.

C’est un livre qui donne du tonus, un « Feel Good Book » car Julia n’est pas triste d’avoir déjà traversé la moitié de sa vie, elle chante, partage, découvre, éclate de rire et emmène dans son gai sillage et sa joie enchanteresse toute une partie des passagers, et avec un bonheur aérien et léger, le lecteur avec.

PS : Ne pas se laisser rebuter par la couverture de l’édition livre de poche …

Les premières lignes :

Tout ça, c’est à cause de la surprise des copines. Pour l’instant, Djamel et sa fille Laura la croient en route pour son boulot. Un trajet tellement réglé qu’ils pourraient, rien qu’en regardant leur montre, deviner où elle est.

Carl Aderhold - Les poissons ne connaissent pas l'adultère - JC LattèsLa 4e de couverture des éditions JC Lattès :
(ou présentation différente sur le site JC Lattès)

Il a suffi d’un cadeau d’anniversaire loufoque pour que, la veille de ses quarante ans, Julia éprouve le besoin d’échapper à sa vie de femme mariée, de mère, de caissière, et saute dans le premier train pour Toulouse. Comme par contagion, tous les passagers qu’elle croise sont eux aussi emportés : Colette, la vieille dame, amoureuse de deux hommes ; Germinal, le contrôleur anarchiste ; Jean-Pierre, l’éternel dragueur ; une formation de choristes rock’n roll… Et surtout Vincent, chercheur et spécialiste des bestiaires médiévaux, qui se rend à un colloque en compagnie de sa femme. « Les poissons ne connaissent pas l’adultère », écrit l’un des auteurs qu’étudie Vincent. Mais les héros de ce magnifique Paris-Toulouse ne sont que des humains…
Dans ce voyage de toutes les fantaisies, Julia va tenter de renouer avec une vie plus juste, plus légère, plus libre.

Challenge petit bac 2015Plan ORSEC 2015Carl ADERHOLD
Les poissons ne connaissent pas l’adultère
JC Lattès, Janvier 2010, 324 pages
Livre de poche, Mai 2011, 320 pages

6 réflexions au sujet de « Les poissons ne connaissent pas l’adultère – Carl Aderhold »

    • Merci Hélène pour ton lien. Ce n’est pas un coup de coeur, ni un livre parfait, mais c’est vrai que je me suis agréablement laissée emporter. Et effet de l’été, je n’ai pas envie de parler de ses défauts ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>