Les Mains libres – Paul Eluard & Man Ray

Paul Eluard Man Ray - Les mains libres - Gallimard

Les Mains libres vont inaugurer ma participation au rendez-vous de la poésie du jeudi chez Asphodèle, mais aussi ma première lecture d’un recueil de poèmes depuis bien bien longtemps.

Paul Eluard (1895-1952)
Man Ray (1890-1976)




Quelques mots :

La rencontre de Man Ray avec Paul Eluard date de 1921, grâce à Marcel Duchamp, peu de temps donc après l’arrivée de Man Ray à Paris.

Paul Eluard Man Ray - Les mains libres - FolioLe recueil de poèmes Les Mains libres, qui aurait été créé après l’été 1936, est paru pour la première fois en 1937. Il s’agit d’ailleurs plus d’un livre de dessins illustrés par des poèmes, qu’un recueil de poèmes illustrés par des dessins. En effet, Paul Eluard a crée ses poèmes sur la base des dessins préexistants de Man Ray.

Les dessins de Man Ray sont absolument superbes, avec beaucoup de nus, de la sensualité, des dessins surréalistes bien sûr, un portrait de Sade étonnant, tout comme d’ailleurs celui d’André Breton, et l’autoportrait de Man Ray aussi.

Pour les adeptes du surréalisme, vous allez adorer, c’est sûr ! Depuis que je l’ai (bon, cela ne fait qu’une semaine), je ne peux pas m’empêcher de jeter un coup d’oeil tous les soirs, ce recueil à 4 mains a une force d’attraction incroyable. D’accord vous allez me dire, quand textes et illustrations se retrouvent ensemble, le résultat est souvent étonnant, c’est vrai, mais là, il est stupéfiant.

Les adeptes des haikus seront aussi comblés, beaucoup de textes très courts de Paul Eluard accompagnent les dessins de Man Ray, plus d’ailleurs que des poèmes de plusieurs vers ; je vous en présente un de chaque, avec l’illustration qui va avec.

Man Ray - les Mains libres - Gallimard
Les mains Libres :

Cette averse est un feu de paille
La chaleur va l’étouffer




Solitaire

J’aurai pu vivre sans toi
Vivre seul

Man Ray - les mains libresQui parle
Qui peut vivre seul
Sans toi
Qui

Etre en dépit de tout
Etre en dépit de soi

La nuit est avancée

Comme un bloc de cristal
Je me mêle à la nuit



Dans l’édition Gallimard, l’avantage, ce sont les pages épaisses qui permettent une meilleure présentation des dessins, mais aucune présentation de l’oeuvre n’est ajoutée. Dans la version Folio plus, l’avantage, c’est le dossier entier qui est ajouté à la fin.

La poésieChallenge un classique par moisLe mélange des genresPaul ELUARD & Man RAY
Les Mains libres
Editions présentées :
Gallimard, Fév. 2009, 160 p.
Folio plus, Juin 2013, 272 p.

18 réflexions au sujet de « Les Mains libres – Paul Eluard & Man Ray »

  1. Hello MicMélo
    J’ai beaucoup hésité et en lisant ta réponse à Miss Aspho, j’ai eu ma réponse ! Tu es contente de participer ! je ne savais pas, en effet, si tu étais un « il » ou une « elle :lol:
    C’est vrai, on adore ce rendez-vous bi-mensuel du Jeudi-Poésie. On y fait des découvertes surprenantes, parfois déroutantes :wink:
    Et de 3 pour Eluard ! Une belle semaine pour ce grand poète intemporel.
    Je ne connaissais pas l’existence de Man Ray, je le confesse, mais tu donnes envie de découvrir ces deux formes de l’ouvrage :lol:
    @ bientôt
    Bises de Lyon

    • Bonjour Soène,
      Un immense merci pour ton gentil message !
      J’avoue que je n’osais pas participer, je le faisais en douce derrière mon ordinateur, car je ne pensais pas que j’allais avoir envie de lire moi-même de la poésie de manière régulière … et j’ai été contaminée :D
      Bon week-end et au 5 février !

    • Non, pas du tout, j’ai juste craqué pour les dessins de Man Ray au départ, mais j’ai vu en effet que c’était dans un programme scolaire :D

    • Non, mais c’est une bonne idée, je vais regarder comment il faut faire (et essayer de l’installer, si ce n’est pas trop difficile).

  2. Merci pour ta participation et pour cette présentation très réussie ! La rencontre de deux monstres sacrés ne pouvait être que fructueuse ! Tu verras, au fil des jeudis, on devient « accro » et on voit la poésie d’un autre oeil !!! :D Welcome !

    • Merci pour ton message ! Ca fait un moment que je suis, mais je n’osais pas franchir le pas, et puis à force, hop là ! C’est une très bonne idée en tout cas, et j’ai bien noté tes dates de rendez-vous, pour essayer d’en manquer le moins possible :-)

    • Merci, je suis très contente de participer. J’ai commencé avec Eluard, parce que j’ai vraiment craqué sur ce recueil, et puis, je n’en connais pas beaucoup, mais je vais m’y mettre ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>