Les enténébrés – Sarah Chiche

Sarah CHICHE - les enténébrés - Seuil Enorme coup de coeur !

Les enténébrés est un roman grandiose, de la magnifique littérature, un récit d’une puissance qui laisse K.O par tant de beauté, tant d’ombres et de douleur, tant de passion. Quel talent !

Grâce à une construction fine qui maintient une attente permanente du lecteur, Sarah, la narratrice, en couple avec un enfant, va vivre une histoire passionnelle avec un musicien. En parallèle, elle pénètre les non-dits de son histoire familiale, de ses origines, secoue les ténèbres du passé, s’interroge sur la transmission, sur sa filiation, sur la lignée des femmes.

Sarah Chiche réussit une merveille de roman avec des phrases envoûtantes, littéraires et en même temps d’une extrême fluidité, des dialogues qui sonnent et frappent, qui laissent souvent sans voix, et surtout, des propos sans langue de bois. Elle est d’une profondeur et d’une franchise qui percutent la tête et les sens grâce à un maniement des mots tout en subtilité, malgré la rugosité et la noirceur de certains sujets qu’elle a le courage et le mérite d’aborder de front.

Elle ose dire ce qu’elle ressent, là, sur sa peau, tout au fond d’elle-même, elle se livre, on entre dans tous les pores de son intimité et de ses pensées, elle dit ce qui se tait et ne s’avoue pas, ce que l’on cache à soi et aux autres, la honte et la peur, les ressentis, les limitent qui se dépassent, la lourdeur des secrets qu’elle porte sur ses épaules, ce poids, qu’il est temps pour elle maintenant de déposer, le sien, celui de sa famille. Sarah Chiche nous l’offre avec un magnifique ruban de littérature.

La sincérité des enténébrés m’a touchée comme rarement, cette lecture sombre et lumineuse, je n’ai pas réussi à l’arrêter, elle m’a dévorée, je sentais vibrer la vie, les désirs et les doutes de Sarah Chiche dans mon corps, ce roman est une tempête électrisante, loin du bruit et de la superficialité, d’une belle densité, loin de la facilité, une telle intensité est si bouleversante et inattendue qu’elle assomme le lecteur pour mieux le ravir.

Lecture duo avec ma chère Béa, totalement subjuguée, tout comme moi.

Prix littéraires :
Prix du Livre Inter 2019 – Sélection
Prix de la Closerie des Lilas 2019 – Lauréate
Prix Françoise Sagan 2019 – Sélection
Grand Prix de la SGDL 2019 – 2e sélection


Sarah Chiche est écrivain, psychologue clinicienne et psychanalyste. Elle est l’auteur de deux romans : L’inachevée (Grasset, 2008) et L’Emprise (Grasset, 2010), et de trois essais : Personne(s), d’après Le Livre de l’Intranquillité de Fernando Pessoa (Éditions Cécile Defaut, 2013), Éthique du mikado, essai sur le cinéma de Michael Haneke (PUF, 2015), Une histoire érotique de la psychanalyse : de la nourrice de Freud aux amants d’aujourd’hui (Payot, 2018). (Source : éditeur)


Sarah CHICHE, Les enténébrés
Seuil, janvier 2019, 368 pages

16 réflexions sur « Les enténébrés – Sarah Chiche »

    • En effet, Les enténébrés n’est pas une lecture légère. J’ai vu ta lecture coup de poing, et j’ai bien l’intention de m’y plonger très vite.

  1. Quel enthousiasme ! je ne peux que noter ce titre, et cette auteure. Il me semble avoir entendu aussi beaucoup de bien de L’emprise, mais c’est très vague …

Répondre à Micmelo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>