Les enquêtes du limier, vol. 1 – Taniguchi / Inami

Taniguchi-Inami - Les enquêtes du limier - Vol. 1 - Casterman

Les enquêtes du limier est le titre d’une nouvelle série en deux volumes qui, sortie au Japon en 2011, est arrivée en France en 2013. Le personnage principal, Taku Ryûmon, est un homme taciturne et solitaire qui vit dans une cabane en bois au milieu des montagnes, avec comme seul compagnon son chien Joe, peut-être plus loup que chien.

Taku Ryûmon est détective, mais un détective d’un genre particulier : il ne recherche que les chiens, perdus ou volés, mais pas n’importe lesquels, uniquement les chiens de chasse. Taku est un homme de tête, il ne se laisse pas impressionner, ne souhaite qu’une chose, vivre paisiblement avec son chien, rester proche de la nature, se promener dans la montagne et chasser avec Joe.

Taku Ryûmon est le Philippe Marlowe des montagnes, comme le surnomme une cliente. Et cette cliente va le faire dévier de sa ligne. Pour la première fois, il va accepter de partir à la recherche d’un chien qui n’est pas un chien de chasse, mais un chien guide, un Chien d’aveugle, le sous-titre de ce volume. On retrouve ici le charme des mangas « classiques » de Taniguchi, comme Quartier Lointain ou L’homme qui marche par exemple, avec cet appel à la nature, à la simplicité, à l’humanité.

Mais surtout, on retrouve comme personnage en tant que tel, le Chien, qui se glisse dans presque tous les mangas de Taniguchi, le chien, comme fidèle ami de l’homme. Si Taniguchi avait déjà pris le chien comme personnage principal avec Blanco, Les enquêtes du limier est un manga qui a beaucoup plus de finesse et de subtilité, et qui explore avec plus de douceur les rapports entre les hommes et la présence de la nature. D’ailleurs, le ton est donné dès la première page : « Octobre 1986 (an 61 de Shôwa). Les bois à l’aube étaient d’une fraicheur vivifiante. Pas un souffre de vent …Pas un bruit, pas un mouvement en provenance du torrent qui alimente le lac des montagnes. »

Taniguchi a découvert l’écrivain Itsura Inami avec le roman OO-Buck. Il a ensuite lu d’autres livres de l’écrivain, dont Chien d’aveugle, et c’est justement l’émotion particulière qu’il a ressenti en lisant ce livre, qui lui a donné l’envie de la retranscrire dans un manga. Une post-face intéressante raconte en quelques pages la genèse de ce projet.

Il ne s’arrêtera pas là et poursuivra avec Pur sang en cavale, le deuxième volume de la série Les enquêtes du limier.

Jirô TANIGUCHI/Itsura INAMI
Les enquêtes du limier, vol. 1 – Chien d’aveugle

Traduit par Patrick Honoré
Parution : Mars 2013 – Casterman

__________________________________________________________________________________________________
(Dernière modification : 03/11/13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *