Le Horla – Guillaume Sorel

Guillaume Sorel - Le Horla - Rue de Sèvres Coup de coeur !

Le Horla de Maupassant revu et visité, magnifiquement mis en scène et dessiné par Guillaume Sorel, c’est un petit bonheur fantastique, dans lequel il est fortement conseillé de plonger !

Le Horla est une nouvelle de Maupassant qui hante l’esprit longtemps après avoir été lue, qui est tellement unique et originale, qu’il paraît a priori difficile de l’adapter en bande dessinée.

Mais là, c’est une pure réussite.

Guillaume Sorel nous fait plonger très vite dans cet univers irréel, entre fatigue et folie, qui fait la caractéristique de cette nouvelle. En train d’écrire tranquillement, un homme est dérangé par un courant d’air, puis un oiseau s’envole étrangement semblant vouloir briser le « mur invisible » de la vitre.

La tranquillité du bord du mer est pourtant apaisante, les voiliers s’élancent sur les eaux, tout semble paisible. Mais le chat aussi adopte un comportement étrange, semble perdre son instinct. Ensuite, l’homme se sent fiévreux et s’aperçoit de choses de plus en plus étranges, sa carafe se vide pendant la nuit sans qu’il s’en souvienne, la folie semble s’emparer de lui, ou la fatigue, l’angoisse devient présente, il se demande s’il ne perd pas la raison …

Les couleurs de Guillaume Sorel rendent parfaitement bien cette ambiance inquiétante, les mots choisis sont justes et précis et s’associent très bien avec l’histoire et les dessins. Est-ce que l’homme est vraiment seul ? Quelqu’un rode-t-il pendant la nuit ? Qui ou plutôt quoi ? L’inquiétude se lit à travers les yeux et les expressions des visages, à travers les comportements des animaux, même les mouvements des rideaux et la présence du vent sont extrêmement bien rendus, et on arrive parfaitement bien à ressentir cette présence invisible et la folie qui guette.

Cette adaptation réussit à être originale et personnelle, sans pourtant trahir un seul instant la nouvelle de Maupassant. Cette bande dessinée est d’une cohérence parfaite, vraiment, c’est sublime !

La présentation de l’éditeur Rue de Sèvres :

Je ne suis pas fou … Quelque chose habite ici …avec moi
Elle peut toucher les gens … »Il » se nourrit d’eau et de lait …Mais je ne peux la voir …
Je suis possédé ! Quelqu’un possède mon âme !

Et aussi l’avis audio :

Guillaume SOREL, Le Horla
D’après l’oeuvre de Guy de Maupassant
Parution : mars 2014 – Editions Rue de Sèvres

Le mélange des genresChallenge XIXe
Challenge Mélange des genres

Challenge XIXe siècle

4 réflexions sur « Le Horla – Guillaume Sorel »

  1. Je lirai cette BD avec grand plaisir, tiens ! Elle me donne également de lire, enfin, Le Horla de Maupassant… Oui, il fait partie de mes lacunes classiques… ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>