Lauréats du Prix Médicis 2014 : Volodine, Brett, Pajak

Prix Médicis Mardi 4 novembre 2014, c’est au tour des trois lauréats du Prix Médicis 2014 – après les trois lauréats du Prix Fémina 2014 :

- Français : Antoine Volodine, avec Terminus radieux (Seuil), victoire facile avec 8 voix contre 1 (Laurent Mauvignier)
- Etranger : Lily Brett, avec Lola Bensky (La grande ourse)
- Essai : Frédéric Pajak, avec Manifeste incertain 3 (Noir sur blanc), le troisième d’une série de romans graphiques publiés à partir de 2012.




Antoine Volodine - Terminus radieux - SeuilPrix Médicis France 2014
Antoine Volodine : Terminus radieux (Seuil)

La présentation par les éditions du Seuil (ou lien direct site) :

Des siècles après la fin de l’Homme Rouge, dans une Sibérie rendue inhabitable par les accidents nucléaires, des morts-vivants, des princesses et des corbeaux s’obstinent à poursuivre le rêve soviétique.






Lily Brett - Lola Bensky - La grande oursePrix Médicis Etranger 2014
Lily Brett : Lola Bensky (la grande ourse)

La présentation par l’éditeur la Grande Ourse (ou lien direct site)

Le nouveau roman de Lily Brett, très autobiographique, raconte l’histoire captivante et drôle d’une jeune journaliste de rock un peu naïve qui, lorsqu’elle n’interviewe pas Mick Jagger ou Jimi Hendrix, pense au prochain régime alimentaire qu’elle va suivre.

C’est un émouvant hommage à tous ces génies du rock des années 60 et 70 qui ont marqué la mémoire collective de sonorités indélébiles.

Mais c’est surtout un destin : celui d’une femme, fille de rescapés de la Shoah, qui se bat contre ses fantômes avec humour, tendresse et générosité.

Frédéric Pajak - Manifeste incertain 3 - Noir sur blancPrix Médicis Essai 2014
Frédéric Pajak : Manifeste incertain 3 (Noir sur blanc)

La présentation par les éditions Noir sur Blanc (ou lien direct site)

C’est l’époque de la « drôle de guerre ». L’écrivain et philosophe Walter Benjamin vit à Paris depuis plusieurs années. Mais en 1939, comme tous les ressortissants allemands, il est interné dans un camp de « travailleurs volontaires » à Nevers. Libéré après deux mois et demi grâce à l’intervention de plusieurs amis, il regagne Paris jusqu’à l’arrivée des troupes de la Wehrmacht. Il s’enfuit, et commence pour lui une errance dans le Midi, d’abord à Lourdes, puis à Marseille, d’où il tente en vain de s’embarquer pour les États-Unis. Son périple se poursuit dans les Pyrénées, jusqu’au poste-frontière espagnol de Port-Bou où, menacé d’être livré à la Gestapo, il se donne la mort.
Ce récit s’entrecroise avec une évocation du poète américain Ezra Pound, exilé à Rapallo, au nord de l’Italie fasciste, dont il partage aveuglément les opinions. À Rome, le poète rencontre Mussolini dans le but de se mettre à son service, mais celui-ci décline la proposition, convaincu d’avoir affaire à un esprit dérangé. Arrêté en 1944 par les Américains, condamné pour trahison, il est enfermé à Pise dans une cage en plein air, avant d’être interné durant treize ans dans son pays. À travers ces deux figures antagoniques se dessine une époque, petites histoires dans la grande Histoire, qui nous parle à demi-mots du temps présent, de ses idéologies, de ses angoisses, de ses espoirs.

Les rappels :

- la sélection finale décevante du Prix Médicis 2014
- les lauréats du Prix Médicis 2013
- la liste de tous Lauréats du Prix Médicis – France.
- la liste de tous les Lauréats du Prix Médicis – Etranger

__________________________________
(Dernière mise à jour : 04/11/2014)

2 réflexions au sujet de « Lauréats du Prix Médicis 2014 : Volodine, Brett, Pajak »

    • J’attends ton avis avec impatience, et en fonction, je me déciderais. Ce n’est pas un livre qui m’inspire de prime abord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>