La maison d’à côté – Lisa Gardner

Gardner - La maison d'à côté - Poche

La maison d’à côté a été récompensé en 2011 par le Grand Prix des Lectrices ELLE, dans la catégorie policier.

Nouvelle-Anglettere, South Boston dans un quartier résidentiel, une famille semble vivre paisiblement. Sandra Jones, mariée à Jason, adore sa fille Ree. Leur vie quotidienne semble réglée comme du papier à musique. Ree n’est jamais gardée par une nourrice, mais ses parents s’organisent à la perfection pour pouvoir l’élever eux-même. Mais il apparaît très vite que la famille « idéale » a des failles. « J’aime mon enfant. J’aime mon mari. Je suis une abrutie », se dit Sandra. Quelque chose ne va pas. « Je sais quelque chose que tu ne sais pas … », lui a toujours répété sa mère. C’est la fin du premier chapitre, et Sandra disparaît.

Le commandant D.D. Warren, femme un peu fruste, est chargée de l’enquête. Sandra Jones est une enseignante qui parait sans problème, et sa disparition totalement inexplicable. Mais son mari, Jason Jones se comporte de manière très étrange, et leur voisin se trouve être un délinquant sexuel. Les questions commencent à se poser et les doutes surgissent.

La maison d’à côté réussit parfaitement son rôle de roman policier pendant la première moitié du livre environ. Puis, à trop vouloir perdre le lecteur dans des énigmes sulfureuses ou des situations se voulant mystérieuses, les fils deviennent grossiers et la magie opère de moins en moins. Les policiers paraissent à certains moments totalement stupides et dénués de tout bon sens. Lorsqu’on commence à être saisi d’un sentiment de lassitude dans un roman policier, il est préférable que cela ne dure pas trop longtemps.

Mais lorsque ce sentiment persiste, il reste à l’issue du point final une petite déception.

Ce sentiment n’a cependant pas été partagé par les lectrices du magazine ELLE, La maison d’à côté ayant reçu en 2011 le Grand Prix des Lectrices ELLE, catégorie Policiers.

Les premières lignes de La maison d’à côté :

« Je me suis toujours demandé ce que ressentaient les gens pendant les toutes dernières heures de leur existence. Savent-ils qu’un drame est sur le point de se produire ? Pressentent-ils la tragédie imminente, étreignent-ils leurs proches ? OU bien est-ce que ce sont juste des choses qui arrivent ? »

Gardner - La maison d'à côté - Albin MichelLa présentation de l’éditeur Albin Michel :

« Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d’école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect nº 1 : son mari Jason. Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille ? Mais de qui ?
Après Sauver sa peau, une nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren. Vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon… »

Grand Prix des lectrices Elle

Grand Prix des Lectrices ELLE 2011
Catégorie Policier





Lisa GARDNER, La maison d’à côté
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Deniard
Parution : Septembre 2010 – Albin Michel / Septembre 2012 – Poche n°32688
Original : 2009, The Neighbor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>