La forêt millénaire – Jirô Taniguchi

La forêt millénaire - Jiro Taniguchi

La forêt millénaire est une publication posthume de Jirô Taniguchi, décédé le 11 février 2017. Le récit avait pour but d’être intégré dans un projet plus important, visant à mettre en avant l’harmonie entre l’homme et son environnement naturel.

Retrouver Jirô Taniguchi est toujours un plaisir, d’autant plus lorsque l’album a été pensé et mis en page spécifiquement pour une publication française.

L’histoire se déroule à la fin des années 1950. Une « nouvelle » forêt est apparue à la suite d’un tremblement de terre. Le héros est un petit garçon de 9/10 ans, Wataru, qui va devoir vivre, à la suite de la séparation de son père et de sa mère, avec ses grands-parents à la campagne.

Venant de Tokyo, pour s’intégrer et se faire de nouveaux amis, il va relever le défi grimper le plus grand arbre de la forêt. Il semble que Wataru soit en plus doté d’un pouvoir particulier et qu’il peut communiquer avec l’arbre. Ce petit côté fantastique donne un côté fabuleux et enchanteur à ce récit le rapprochant du conte de fées.

L’album se lit très rapidement : de grandes pages illustrées, très peu de dialogues et finalement, assez peu de pages. Certes, il s’agit d’un projet non terminé, je dois cependant avouer que je suis restée malgré tout un peu sur ma faim, la lecture étant trop rapide, et l’album terminé trop vite.

La forêt millénaire est plus proche d’un livre jeunesse que d’un livre destiné à un lectorat adultes (même s’il convient parfaitement aux petits comme aux grands), l’histoire mettant en scène un petit garçon et un groupe d’écoliers, avec une narration simplifiée.

Ceci étant, c’est toujours un moment unique et un peu magique de se plonger dans l’univers de Taniguchi.

Vous retrouverez également à la suite du récit une biographie de l’auteur, ainsi qu’un dossier sur le projet et le récit tel qu’il avait été pensé et construit. On ne peut que regretter de n’en connaitre désormais qu’une petite partie.


Présentation des éditions Rue de Sèvres :

L’ultime album de Taniguchi l’enchanteur.

Dernière création de Jirô Taniguchi, cette bande dessinée en couleurs occupe une place à part dans l’œuvre du maître. Suite au divorce de ses parents et à la maladie de sa mère, Wataru est accueilli par ses grands-parents. Pour le jeune garçon tokyoïte, cette nouvelle vie à la campagne est un bouleversement. Il découvre sa nouvelle école, son nouvel environnement. La forêt en particulier l’impressionne et semble lui communiquer une force presque surnaturelle, venue du fonds des âges. Lorsqu’il devra faire ses preuves face au groupe d’enfants qui le mettent au défi, c’est d’elle que lui viendra un courage intérieur qui lui était inconnu.

Les pages en couleurs et à l’italienne de Jirô Taniguchi nous invitent à la contemplation de cette nature séculaire. Elles sont complétées par un entretien poussé avec l’éditeur japonais de Jirô Taniguchi et du matériel inédit provenant des carnets personnels de l’auteur.


Jirô TANIGUCHI
La forêt millénaire
Traduit du Japonais par Corinne Quentin
Rue de Sèvres, Septembre 2017, 72 p.

2 réflexions au sujet de « La forêt millénaire – Jirô Taniguchi »

Répondre à Micmelo Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>