La face cachée de J. K. Rowling – elle est Robert Galbraith !

Galbrath cuckoos calling Quelle surprenante nouvelle !

L’incontournable J. K. Rowling qui, comme tout le monde le sait, a écrit les aventures d’Harry Potter et a vendu des millions d’exemplaires, s’est cachée derrière le pseudonyme Robert Galbraith, pour publier son premier roman policier.

Cette information, qui a été dévoilée par le Sunday Times le 14 juillet 2013, fait la une des news littéraires, et a fait s’envoler les ventes du livre. Le roman, qui s’intitule The Cuckoo’s Calling (« L’Appel du coucou ») raconte l’enquête d’un détective privé ancien militaire, Cormoran Strike, à la suite du suicide d’un mannequin. Robert Galbraith était présenté comme un écrivain débutant, ancien militaire lui-même, ce qui visiblement n’apparaissait pas crédible à la lecture du livre.

Un livre de J.K. Rowling se vend sur son seul nom, et une publicité médiatique est désormais automatique à la sortie d’un de ses livres. Il apparait tout à fait compréhensible qu’elle ait souhaité publier un roman policier sous pseudonyme, et constater par elle-même si le livre « anonyme » serait correctement reçu par la critique et les lecteurs. Elle n’est pas la première à agir de la sorte, d’autres grands écrivains avaient déjà fait la même tentative avant elle, comme par exemple Romain Gary / Emile Ajar ou Stephen King / Richard Bachman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *