L’expérience – Christophe Bataille

Christophe Bataille - L'expérience - Grasset

L’Expérience a pour sujet les essais nucléaires qui ont réellement eu lieu en avril 1961 dans le désert algérien, vers Reggane, une équipe de jeunes hommes ayant été purement et simplement prise comme cobaye pour analyser les conséquences sur les humains de ces essais de bombes atomiques.

Le sujet est passionnant, mais il est préférable de lire un des livres de la bibliographie en annexe pour apprendre réellement quelque chose sur le sujet. On en sait presque plus sur Wikipédia.

Christophe Bataille axe son propos sur le traumatisme subi. Il tente de se mettre à la place d’un des jeunes hommes, mêlant extrait d’un journal écrit à l’époque en 1961, souvenirs d’alors et pensées actuelles de cet homme traumatisé. Si l’idée est bonne, sa retranscription ne m’a pas totalement convaincue. Pour rendre son message percutant, j’ai eu le sentiment que Christophe Bataille en faisait trop dans l’emphase et l’accumulation. Cette quête du mot toujours-plus-dramatique-et-traumatisant que le précédent a eu sur moi l’effet d’annihiler l’effet voulu, qui devient trop exagéré pour paraître juste.

C’est vraiment dommage, car il ne fait aucun doute qu’une telle expérience est traumatisante, et je ne remets pas cela en question, mais je n’ai tout simplement ressenti aucune sincérité, le texte m’ayant semblé trop fabriqué et pas assez naturel. De plus, le choix d’une construction assez hachée et découpée, tout comme les paragraphes d’ailleurs, ne facilite pas l’immersion dans le texte.

Je n’ai pas passé un mauvais moment de lecture, mais si vous voulez découvrir Christophe Bataille, je vous recommande plutôt de lire L’Elimination écrit avec Rithy Panh.

Les avis également de Canel, Clara et Jérôme.

Les premières lignes de L’Expérience :

Ce jour d’avril 1961, on s’est assis au fond de la tranchée : c’était dans le désert, au nord de Tamanrasset. Un nulle part enclos de barbelés. La terre était presque blanche d’abord, puis grise avec de longs traits carmins.

La 4e de couverture des éditions Grasset :
(ou lien direct site Grasset avec la possibilité de lire un extrait)

« Je suis sorti de la tranchée et tout de suite ses yeux m’ont fixé : deux prunelles de cendre. C’était une chèvre, une pauvre chèvre que nous n’avions pas vue, enchaînée sur la plaine, face au pylône et à la bombe. Un chevreau semblait s’abriter derrière elle, sur ses pattes tremblantes. Tous deux étaient comme cuits. J’ai abandonné mon compteur, et la chèvre s’est mise à hurler. Le chevreau était tombé sous elle. Il y avait ce cri, mécanique, sans être, un cri à nous rendre fous. Pour ce cri, j’aurais renoncé à la France. »
Avril 1961, dans le désert algérien. A trois kilomètres de ce point inconnu, une tour de cinquante mètres porte une bombe atomique. Le jeune soldat qui parle, accompagné d’une petite patrouille, participe à une expérience. Il est un cobaye.
C’est cette zone d’intensité extrême que nous livre Christophe Bataille. Face à l’histoire et à la mort, il reste les mots, les sensations, la douceur du grand départ puis la lumière.

Challenge rentrée d'hiver 2015Christophe BATAILLE
L’expérience
Grasset, Janvier 2015, 88 pages

4 réflexions au sujet de « L’expérience – Christophe Bataille »

  1. Oui, sur un tel sujet, je m’attendais à ce que Ch. Bataille, co-auteur talentueux de L’élimination, comme tu dis, soit aussi émouvant. Je n’ai pas adhéré à ce style…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>