Jacob, Jacob – Valérie Zenatti

Valérie Zenatti - Jacob, Jacob - Olivier

- Rentrée littéraire Août 2014 -

Dans Jacob, Jacob, Valérie Zenatti montre de façon très dure et en même temps très touchante, la veille et le jour du départ du fils qui n’a pas vingt ans, Jacob, juif d’Algérie, qui n’était pas assez français pour pouvoir rester à l’école, mais qui le devient suffisamment en 1944 pour aller se battre en France. Une écriture superbe et poignante.

C’est donc l’époque de la seconde guerre mondiale, dans une famille juive. Mais le sujet ici n’est pas les camps de concentration, la crainte de l’étoile jaune ou l’extermination d’un peuple. Et c’est la première surprise et la grande et belle originalité de ce roman.

L’angle est très différent. En Algérie, en 1944, un jeune homme d’Algérie est surtout un homme qui peut aller se battre sur le front pour la France. Juif ou non. Eduqué ou non, car à cette époque, Jacob n’était pas assez français ou trop juif pour pouvoir aller à l’école, mais pour partir à la guerre, cela se pose plus de problème.

Les hommes et les femmes essayent de vivre dans ce monde où la mort rôde à chaque coin de rue, où chacun traîne avec lui ses blessures, de femme, de mère ou de fils, où la tristesse et la mélancolie survolent chaque personnage, tout en intériorité et finesse.

Dans un monde de paradoxe, de déchirure familiale, d’opposition entre les frères, la famille et la patrie, dans un monde où la guerre individuelle se mêle à la guerre mondiale, c’est un écheveau de fils que Valérie Zenatti tire avec une très grande subtilité et une poésie latente dans chaque phrase.

On entre dans ce livre en une page, et il devient impossible de le poser avant la fin. La puissance d’écriture de Valérie Zenatti est étonnante. Non seulement son style est lumineux, mais chaque mot touche juste et entre au plus profond de l’être.

La langue de Valérie Zenatti est sublime. Un grand bravo.

Explorateurs

Un grand merci au site Lecteurs.com grâce à qui j’ai pu lire ce superbe livre dans le cadre de l’opération les Explorateurs de la rentrée Littéraire 2014.

Pour connaître tous les avis des Explorateurs, c’est ICI.

Prix Littéraires
Prix Méditerranée 2015
Prix Inter 2015



Les premières lignes de Jacob, Jacob :

Un désir confus et violent l’a mené là, au sommet de la montagne rocheuse, dans la poussière maculée de fientes d’oiseaux, parmi les cèdres et les cyprès noirs qui accrochent le regard, le retiennent une poignée de secondes avant de le libérer vers la plaine écrasée de soleil.

La présentation de l’éditeur :

« le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s’interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n’y arrive pas, malgré l’entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d’un air brûlant qu’elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même ».

Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’accélération de l’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

L’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité particulière.

Challenge RL 2014Valérie ZENATTI, Jacob, Jacob
Parution : Août 2014 – Ed. L’Olivier

______________________________
(Dernière mise à jour : 21/03/2015)

8 réflexions au sujet de « Jacob, Jacob – Valérie Zenatti »

  1. Je suis moins enthousiaste que toi mais j ai apprécié l’angle original de l histoire vue par un Juif d Algérie …je publie mon billet demain :-)

    • Très intéressée de le lire !! Parce que je crois que Zenatti rejoint ma liste de mes auteures préférées :-) (à faire d’ailleurs, cette liste n’existe pas …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>