Il va venir – Marcus Malte

Marcus Malte - Il va venir - Syros

David habite avec une vieille dame dans un village perdu dans la montagne. Cette vieille dame n’est pas vraiment sa grand-mère, mais c’est sa seule famille.

Elle est très gentille, mais perd un peu la tête. Elle regarde la télévision en oubliant de l’allumer, et attend tous les jours le retour de son fils Bernard, parti à la Guerre depuis trente ans. Un jour, elle annonce à David que ca y est, c’est aujourd’hui qu’il va arriver.

Et un homme frappe à la porte, s’écroule par terre, laissant des traces de sang sur le sol …

Cette histoire est très bien menée, efficace et rapide, elle se lit avec un grand plaisir angoissé. Ce n’est pas violent, et l’intrigue fonctionne très bien. Un petit noeud se noue à l’estomac qui donne envie de poursuivre le livre jusqu’au bout, sans s’arrêter, en se demandant bien comment cela va se terminer …

Marcus Malte, brillant dans le livre pour adulte Garden of Love (2007), réussit parfaitement bien à adapter son style à la littérature jeunesse. Il sait créer une ambiance tendue et étrange aussi bien pour les petits que pour les grands, et on passe un bon moment.

Prix Littéraires
Prix du polar 2005 de Montigny-lès-Cormeilles
Prix Lionceau noir 2006

Les premières lignes de Il va venir :

C’était la semaine dernière. En me levant, j’ai regardé la température sur le thermomètre accroché au volet. Elle était un peu remontée. Il faisait moins onze.

Présentation de l’éditeur Syros :

David vit dans une maison isolée en pleine montagne, avec une vieille femme pour seule famille. Mais celle qu’il aime appeler mamie perd peu à peu la tête. Postée à sa fenêtre, elle attend que son fils dont elle est sans nouvelles depuis trente ans revienne de la guerre. Un jour, un homme blessé frappe à la porte.

Le mélange des genresMarcus MALTE, Il va venir
Age : 11 ans et + (103 pages)
Parution : Mars 2011 aux Editions Syros

8 réflexions sur « Il va venir – Marcus Malte »

  1. J’étais très tentée par « Garden of Love », mais je ne savais pas que Marcus Malte avait également oeuvré dans la littérature jeunesse. Merci pour cette découverte !

    • Je suis allée me renseigner sur Fuveau …. et il me fait très envie ce salon, avec le thème des auteurs nordiques …

    • C’est grâce à toi que j’ai tenté la jeunesse, tu as fait un article il n’y a pas très longtemps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *