Hernani – Victor Hugo

Victor Hugo - Hernani - Folio Theatre

Espagne 1519. Doña Sol est une jeune femme très convoitée. Elle est aimée du roi d’Espagne Don Carlos, de son vieil oncle Don Ruy Gomez de Silva, et du courageux héros romantique Hernani.

Son coeur va à Hernani, mais elle doit épouser le vieux Don Ruy, et à cette époque, on ne va pas contre l’avis du roi. Ce sera donc compliqué. Le drame est en place et peut se jouer.

La tension est présente dès le début de l’Acte I : Doña Sol est à Saragosse chez son oncle. Sa duègne ouvre la porte à l’amoureux attendu, mais ce n’est pas Hernani qui arrive, c’est un inconnu (le roi don Carlos) qui va se cacher dans l’armoire. Hernani arrive juste après et demande à Doña Sol de choisir l’homme qu’elle aime, lui précisant que lui-même est banni. Son amour est plus fort que tout : elle accepte de partir avec Hernani. Le rendez-vous est pris le lendemain, à la nuit.

Et là commence le sublime jeu de dupes et d’alliances croisées. Le vieil oncle arrive, et pour faire face à l’imprévu, tout le monde ment, cache ou se joue de son identité. Dans ce premier acte, on apprend également qu’Hernani veut la mort du roi, pour venger son propre père. La tension dramatique est à son maximum.

Elle continue de manière enchanteresse avec l’acte II (la fuite avortée de Doña Sol et d’Hernani) et l’acte III (le mariage imminent de Doña Sol et de Don Ruy). Ces trois premiers actes se lisent d’une traite, comme un roman d’aventures.

En revanche, l’acte IV, plus politique, a un peu fait baisser la tension et le nombre important de personnages a rompu temporairement les dualités mouvementées précédentes. Ce n’est pas grave, car l’acte V est une superbe et digne conclusion dramatique.

Au final, plus romantique que politique, cette pièce vaut vraiment la peine d’être découverte. L’édition Folio Théâtre ajoute un dossier, une préface très intéressante et des explications qui permettent de comprendre en quoi l’art poétique de Victor Hugo révolutionne le théâtre classique, notamment en faisant « éclater » l’alexandrin.

Challenge Victor HugoLa petite histoire :

Ecrite en 1829, Hernani est une contre-attaque de Victor Hugo à l’interdiction de sa précédente pièce Marion Delorme par la censure. La première eut lieu le 25 février 1830. C’est aussi le jour de la fameuse « bataille de Hernani », première représentation mouvementée entre les partisans de Victor Hugo et les autres. Cette première fut un succès. La pièce sera publiée du 4 mars au 4 avril 1830, acte par acte, dans la revue Le Cabinet de lecture, et le 13 mars par chez l’éditeur Mame.

J’arrive très en retard au rendez-vous Hernani du 10 mars 2015 du Challenge Victor Hugo. Si comme moi, vous l’avez raté, il est encore possible de se rattraper et l’aller lire les avis de Claudialuccia, Eimelle, , Moglug, Myriam et Nathalie.

La présentation de la 4e de couverture des éditions Folio Théâtre :
(ou lien site Gallimard)

«Tout s’est éteint, flambeaux et musique de fête.
Rien que la nuit et nous ! Félicité parfaite !
Dis, ne le crois-tu pas ? Sur nous, tout en dormant,
La nature à demi veille amoureusement.
La lune est seule aux cieux, qui comme nous repose,
Et respire avec nous l’air embaumé de rose !
Regarde : plus de feux, plus de bruit. Tout se tait.
La lune tout à l’heure à l’horizon montait,
Tandis que tu parlais, sa lumière qui tremble
Et ta voix, toutes deux m’allaient au cœur ensemble ;
Je me sentais joyeuse et calme, ô mon amant !
Et j’aurais bien voulu mourir en ce moment.»
(Acte V, scène 3)

Challenge petit bac 2015Victor HUGO (1802-1885)
Hernani
Edition présentée :
Folio Théâtre n°20, avril 1995, 266 pages

Challenge un classique par moisChallenge theatre logoChallenge XIXeLe mélange des genres

6 réflexions au sujet de « Hernani – Victor Hugo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>