Grossir le ciel – Franck Bouysse

Franck BOUYSSE - Grossir le ciel - Livre de poche

Après la lecture et la découverte de Franck Bouysse avec le merveilleux Né d’aucune femme, je ne pouvais faire autrement que de prolonger ma découverte de l’auteur, et je n’ai pas été déçue avec Grossir le ciel.

Dans les Cévennes profondes, deux voisins se côtoient depuis plusieurs années, deux hommes solitaires, bourrus et taiseux, Gus et Abel. Ils se rendent quelques services, boivent un verre de temps en temps. Cela pourrait presque s’appeler de l’amitié.

Tout pourrait continuer ainsi avec simplicité, mais un jour, Gus aperçoit une tâche de sang devant chez son voisin. En une semaine, leur équilibre va se fissurer jusqu’au gouffre.

Franck Bouysse instaure une atmosphère rurale et terreuse magnifique dans Grossir le ciel, qui d’emblée entraîne le lecteur au centre de la vie paysanne, faite de rigueur, de dur labeur, de froid, d’alcool et de silence, beaucoup de silence et d’inquiétude, beaucoup d’inquiétude.

C’est une lecture prenante, qui prend aux tripes, fait frissonner avec subtilité et enchante en même temps. Le style de Franck Bouysse reflète à merveille la ruralité des lieux et de ses habitants au plus près de la réalité d’une France du XXIe siècle, qui semble pourtant plus à sa place au début du XXe siècle, voire du siècle précédent.

Une lecture dans laquelle on s’attache aux personnages et où le suspens reste présent jusqu’à la fin.

Même si, comme cela avait déjà été le cas avec Né d’aucune femme, la fin n’est pas la partie la plus réussie du roman (en raison d’une trop grande succession de « retournements » de situation qui perdent un peu le lecteur), Franck Bouysse est un maître pour instaurer une ambiance tendue et des personnages insaisissables. Un régal.

Le livre a été récompensée par plusieurs prix littéraires à juste titre, dont le Prix SNCF du Polar 2017.

Grossir le ciel, de Franck BOUYSSE
Livre de poche, janvier 2016, 235 pages.
La manufacture des livres, mai 2018 (édition augmentée), 240 pages.

4 réflexions sur « Grossir le ciel – Franck Bouysse »

  1. Je confirme, c’est un auteur à découvrir de toute urgence ! J’ai lu ses livres chronologiquement, et j’ai constaté une qualité d’écriture qui gagne à chaque nouveau livre. C’est vraiment une écriture âpre, qui prend aux tripes, et les personnages sont plus vrais que nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>