Le grand méchant renard – Benjamin Renner

Benjamin Renner - Le grand méchant renard - Delcourt Shampooing

BD sélectionnée pour le Prix FNAC BD 2016, cette histoire est un régal de légèreté, d’humour, mais de réflexions aussi, et derrière une couverture destinée aux petits, c’est bien une bande dessinée pour les grands aussi !

Le héros, c’est notre ami le malheureux renard, qui s’introduit désespérément dans la ferme pour aller manger un bon poulet, et n’en ressort qu’avec un panier de navets. Eh oui, ayant pitié de lui et de ses échecs récurrents, le petit cochon jardinier le lui prépare, pour qu’il ait au moins quelque chose à manger.

Le méchant loup de la forêt essaye bien de l’aider, mais notre renard n’est pas très doué. Le jour où il réussit à voler les oeufs de la poule, qui deviennent vite des poussins, notre renard, trop gentil et trop sentimental, a bien du mal à les dévorer et à les partager avec le loup.

Entre la tête désabusé du renard, les discussions entre les animaux, les expressions des visages, il est impossible de ne pas craquer pour ce petit renard looser au grand coeur, pour les trois petits poussins qui le voient comme leur maman, pour le loup affamé qui tente de l’aider, et pour tous les personnages de cette habile BD.

Généralement 6 ou 7 dessins par pages, qui ne sont pas traditionnellement encadrés, ce qui permet une continuité plus grande dans le déroulé de l’histoire, j’ai rigolé à de nombreuses reprises, j’ai adoré les yeux globuleux et toutes les expressions des visages, mais j’ai trouvé aussi le message transmis très joli, qui permet de faire réfléchir en même temps que rire, de manière maligne et subtile.

Bref, une sacré réussite qui m’a cueillie par surprise !

Les avis de Canel, Enna, Sophie, Saxaoul, Leiloona, Cajou, Jérôme, Laurie, Hélène et Noukette.

Prix Littéraires
Fauve d’Angoulême 2016 – Prix Jeunesse
Prix de la BD FNAC 2016




grand-mechant-renard 1A découvrir, en feuilletant quelques pages.

La présentation des éditions Delcourt :

Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l’absence d’efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel…


Benjamin RENNER
Le grand méchant renard
Delcourt (collection, Shampooing), janvier 2015, 190 pages.

25 réflexions au sujet de « Le grand méchant renard – Benjamin Renner »

  1. Je viens de m’apercevoir que tu as mis ton billet en ligne le même jour que moi : une LC sans faire exprès, je rajoute ton avis sur mon billet ;-) j’ai beaucoup ri et comme toi j’y ai trouvé aussi de la profondeur, une belle réussite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>