Gisèle – Delphine Lacouque

Gisèle - Delphine Lacouque

Gisèle n’est pas un livre, mais une pièce de théâtre intime, une pièce bienveillante et drôle qui transmet de la chaleur, un one-woman-show sur « l’histoire ordinaire d’une mamie extraordinaire … et vice versa » qui donne du baume au coeur.

A voir à Paris 11e, à La Comédie des 3 Bornes.

Pourquoi vous parler aujourd’hui d’une pièce de théâtre pour la première fois ?

Un peu parce que j’avais envie de vous parler de mes sorties depuis quelques temps.
Un peu parce que j’ai croisé la route de Julie, qui a mis en scène ce joli spectacle.
Un peu parce que La Comédie des 3 Bornes est une minuscule salle de théâtre, située à quelques pas des événements du 13 novembre (32, rue des Trois Bornes, Paris 11e, Métro Parmentier ou Goncourt), et qu’il faut retourner en salle.
Un peu parce que le spectacle a dû s’interrompre le 13 novembre, que tous sont restés cloîtrés, et que Delphine, malgré tout, a continué de jouer.

Et surtout, beaucoup, beaucoup, beaucoup parce que j’ai envie de soutenir ce spectacle, parce que j’ai passé un superbe moment avec Delphine Lacouque, qui raconte à travers les yeux de cette mémé épatante, l’histoire de sa propre vie, de sa grand-mère, de sa famille, d’une manière très subtile, légère et profonde, drôle et sérieuse.

Delphine Lacouque est seule sur cette petite scène au décor minimaliste. Un encadrement de loge de théâtre, une chaise, un tricot, c’est tout et ça suffit. Car le jeu de Delphine fait le reste. Non seulement elle campe avec brio le personnage de cette magnifique grand-mère que l’on ne peut qu’adorer, mais elle réussit également à jouer plusieurs autres personnages sans aucun artifice, aucun objet, simplement par la qualité de son jeu très travaillé et très bien maîtrisé.

Delphine nous parle d’elle, de sa vie et de sa famille avec simplicité, finesse et une grande pudeur. Il ne faut pas s’attendre à des révélations extraordinaires, mais à un partage sans facette de ce « garçon manqué » qu’elle était, de cette comédienne qu’elle est devenue, à travers le regard touchant de cette mamie Gisèle, qui débordait visiblement de fureur de vivre, d’originalité, de peps et d’amour pour sa petite fille.

« Quand je repense aux héros de mon enfance, il n’y a aucune fille, aucune figure féminine. J’aimais Zorro et Huckleberry Finn mais Candy et compagnie me déprimait totalement.
Pas de meufs. Pas une seule. Ah si ! Il y en avait une : ma grand-mère.

Mamie avait l’amour et les mots pour rendre le monde joyeux.
Mamie regardait la vie avec humour et pragmatisme.
Mamie m’a appris à rire et à ne jamais me taire.
Mamie était humaniste mais l’ignorait complètement.
Mamie venait tous les mercredis.

Nous sommes en Janvier 2015 et j’étouffe. Je décide alors de convoquer Mamie.
Je me rends compte qu’elle a beaucoup de choses à nous dire…
Et enfin, je respire ».

Touchée par ce spectacle tout en douceur et sincérité, qui ne verse jamais dans le facile pour tenter de faire rire ou de forcer l’adhésion, qui prône l’amour et la tolérance, qui fait sourire et rire, qui détend, touche et transmet beaucoup d’émotions. Allez voir ce spectacle car la franchise et les yeux étincelants de Delphine Lacouque vont vous emporter pendant quelques instants dans un joli moment de partage.

En savoir plus sur cette comédienne, en visitant le site de Delphine Lacouque.

Lire aussi les avis très enthousiastes de Billetréduc et en profiter pour commander vos places directement.

Bon spectacle !

Gisèle
De et avec : Delphine Lacouque
Mise en scène : Julie Berducq-Bousquet

Lieu : Comédie des 3 Bornes
Location : 01 43 57 68 29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>