Football – Jean-Philippe Toussaint

Jean-Philippe Toussaint - Football - Editions de minuit

Football n’est pas un roman, ce n’est pas non plus une apologie du sport, ni la narration détaillée de certains matchs, pas plus qu’une Histoire sur le foot, c’est un récit autobiographique, des fragments de passé épars, des réflexions personnelles.

Jean-Philippe Toussaint résume très bien, dans les premières lignes de son livre, son impression. Il s’est trompé. Ce livre plaira à beaucoup, car justement, il n’est ni besoin d’être expert en football pour en apprécier toute la sincérité, ni besoin d’être intellectuel pour comprendre ses délicats traits d’humour.

Et aucune inquiétude à avoir (en tout cas, c’était une inquiétude que j’avais), la référence au football est finalement assez faible. En hommage, le livre commence par l’année 1998, la première finale de coupe du monde de la France, mais cela pouvait difficile être autrement.

Pour le reste, le football semble en réalité plus être une excuse pour raviver des souvenirs sur la trace d’un fil conducteur sportif, des passages de vie, revenir sur ses voyages et impressions japonaises et s’exprimer sur son travail d’écrivain.

« Hors de l’eau, de l’écriture et de ses enchantements, de ses exigences aussi, de sa discipline, le monde réel ne tardait pas à m’insatisfaire et j’éprouvais alors bien vite une déception du monde« .

Il dévoilera aussi des moments de solitude, dans un bar ou dans la foule, des moments de doute, des instants de remise en question et de dépression, notamment à la mort récente de son père, les incompréhensions devant certaines situations ou la joie devant d’autres. Cette simplicité de la confession pudique, alliée à des petites observations drôles ou des instants d’auto-dérision, se lit avec délice.

J’ai retrouvé le plaisir de lecture du sublime essai L’urgence et la patience (un peu moindre cependant car le football – même en faible référence – m’intéresse moins que la littérature), cette fausse légèreté, cette plume fluide et passionnante, qui glisse toute seule et qui donne une impression de vraie beauté de la vie.


Les premières lignes de Football :
(Lire un extrait plus long)

Voici un livre qui ne plaira à personne, ni aux intellectuels, qui ne s’intéressent pas au football, ni aux amateurs de football, qui le trouveront trop intellectuel. Mais il me fallait l’écrire, je ne voulais pas rompre le fil ténu qui me relie encore au monde.

La présentation de Football par les éditions de Minuit :

Jamais, comme pendant la Coupe du monde au Japon en 2002, je n’ai éprouvé une aussi parfaite concordance des temps, où le temps du football, rassurant et abstrait, s’était, pendant un mois, non pas substitué, mais glissé, fondu dans la gangue plus vaste du temps véritable. C’est peut-être là l’enjeu secret de ces lignes, essayer de transformer le football, sa matière vulgaire, grossière et périssable, en une forme immuable, liée aux saisons, à la mélancolie, au temps et à l’enfance.


Challenge RL 2015Jean-Philippe TOUSSAINT
Football
Minuit, Septembre 2015, 126 pages.

14 réflexions au sujet de « Football – Jean-Philippe Toussaint »

    • C’est sûr que ce n’est pas le titre, mais bien l’auteur qui m’a fait choisir ce livre, et encore, je ne me suis pas précipitée, à tort d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>