Un fond de vérité – Zygmunt Miloszewski

Zygmunt Miloszewski - Un fond de vérité - Mirobole

Enfin ! Un fond de vérité avec Teodore Szacki, le Procureur du génial policier polonais Les Impliqués. Dans ce deuxième volume, on le retrouve à Sandomierz (c’est au sud de Varsovie, pour les non « polonophiles »).

Téodore se retrouve seul, dans une ville qu’il ne connaît pas, histoire d’être un peu tranquille et de tourner le dos à son passé. Mais Ela Budnik est retrouvée assassinée et totalement nue devant une église, égorgée par une personne qui s’est visiblement acharnée , et pas avec n’importe quel couteau.

Dans une ville où l’histoire à une grande importance, où l’antisémitisme n’est pas qu’un mot, où la religion extrêmement présente, mais surtout les superstitions, tout comme le silence, son enquête ne va pas s’avérer facile. Teodore la résume lui même très bien :

« Ainsi, il devait mener une enquête dans une ville épiscopale au passé antisémite à propos du meurtre d’une militante associative réputée ayant été égorgée rituellement comme une vache dans un abattoir juif »

« Ca va vraiment être un sacré bordel ! »

Et c’est justement ce qui fait tout l’intérêt de cette enquête policière, c’est ce fameux bordel dans lequel Teodore, tout comme son équipière Barbara, ou sa chef surnommée Ourson, vont patauger. Mais pas seulement, le ton de Teodore – et de Zygmunt Miloszewski – entre sarcasme et ironie, donne à ce policier une sonorité particulière très plaisante.

Sans oublier le côté thriller qui fonctionne parfois à merveille. Je pense notamment à un passage dans un tunnel, vous m’en direz des nouvelles.

Ce qui est également très agréable, c’est le côté littéraire du livre, la façon dont les personnages sont croqués, les caractères différents et spécifiques de l’un à l’autre, en particulier celui de Teodore Szacky ; ils ont une vraie consistance, indépendamment de l’enquête elle-même.

♡♡ Et heureusement. Car côté enquête, je me suis parfois perdue dans ce bazar, j’ai raté le fil de certaines pistes, et surtout, je n’ai pas très bien compris le final, qui m’a paru bien improbable. Je suis même revenue en arrière pour essayer de comprendre, en vain …

J’ai quand même passé un bon moment, mais j’ai largement préféré Les Impliqués. Il est d’ailleurs possible de lire Un fond de Vérité sans avoir lu Les Impliqués.

L’avis Coup de coeur de Marjorie.

Les premières lignes d’Un fond de vérité :

les Juifs célèbrent le septième jour de Pessa’h et commémorent la traversée de la mer Rouge ; pour les chrétiens, c’est le quatrième jour de l’octave de Pâques ; pour les Polonais, le deuxième des trois que durera le deuil national décrété après l’incendie de Kamień Pomorski où vingt-trois personnes ont trouvé la mort.

La présentation de la 4e de couverture par les éditions Mirobole :
(ou lien site Mirobole)

Fraîchement divorcé, Teodore Szacki a quitté son travail de procureur à Varsovie et débarque dans la paisible bourgade de Sandomierz, où il compte bien refaire sa vie. Mais six mois à peine après avoir abandonné l’agitation de la capitale et l’asphyxie de son mariage, il s’ennuie déjà.

Heureusement, devant l’ancienne synagogue de la vieille ville, du travail l’attend : un corps de femme drainé de son sang, tout comme dans un rite sacrificiel juif… Lorsque le mari de la victime subit le même sort, la population de la ville renoue avec des peurs vieilles de plusieurs décennies. Aux prises avec une flambée d’antisémitisme sans précédent, Szacki va devoir plonger dans un passé aux échos douloureux, et tenter de trouver la vérité dans une histoire qui déchaîne toutes les passions.

Zygmunt MILOSZEWSKI
Un fond de vérité
Traduit du Polonais par Kamil Barbarski
Janvier 2015, Mirobole, 478 pages

Challenge rentrée d'hiver 2015challenge-un-pave-par-mois

2 réflexions au sujet de « Un fond de vérité – Zygmunt Miloszewski »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>