Avalanche – Julia Leigh

Julia LEIGH - Avalanche - Christian Bourgois

Julia Leigh prévient immédiatement ses lecteurs : Avalanche, une histoire d’amour, n’est pas une oeuvre de fiction. C’est son parcours, son expérience, celui d’une femme qui veut un enfant, et qui s’aperçoit qu’à 38 ans, cela ne va pas se passer si facilement.
Continuer la lecture

Fukushima. Récit d’un désastre – Michaël Ferrier

Michaël FERRIER - Fukushima. Récit d'un désastre. Gallimard

Lecture hommage. Le 11 mars 2011, on se souvient que la terre a tremblé au Japon, le séisme annonçant le Tsunami, qui entraîna la catastrophe nucléaire de Fukushima. Récit d’un désastre, de l’expérience personnelle de Michaël Ferrier qui vit et enseigne la littérature à Tokyo. Glaçant.
Continuer la lecture

Discours à l’Académie suédoise – Patrick Modiano

Patrick Modiano - Discours à l'académie suédoise - Gallimard Coup de coeur !

C’était le 7 décembre 2014. Patrick Modiano arrivait à Stockholm avec sa famille, sa femme et ses deux enfants. Prix Nobel de Littérature 2014, il recevra officiellement cette distinction le 10 décembre 2014.

Quelques jours plus tôt, avec une profonde humilité et simplicité, il offre un Discours à l’Académie Suédoise d’une grande beauté et d’une émotion à vous donner la chair de poule.
Continuer la lecture

La femme qui tremble – Siri Hustvedt

Siri Hustvedt - La Femme qui tremble - une histoire de mes nerfs - Babel

A la suite de la mort de son père, Siri Hustvedt se met à trembler de manière inattendue lors d’un discours en l’honneur de ce dernier. Profondément étonnée et déboussolée, ne comprenant pas cette réaction surprenante de son corps, elle s’interroge, voit des médecins et fait des recherches. La femme qui tremble, sous titré, « une histoire de mes nerfs », en est le témoignage et surtout l’essai en résultant, absolument passionnant.
Continuer la lecture

Un lieu à soi – Virginia Woolf

Virginia Woolf - Un lieu à soi - Denoël

Si Une chambre à soi de Virginia Woolf devient, avec la nouvelle traduction de Marie Darrieussecq, Un lieu à soi, il s’agit du même essai fondé sur des articles lus en octobre 1928, et publié par la Hogarth Press en 1929, la maison d’édition créée par Virginia Woolf et son mari. A noter que A Room of One’s Own a également été traduit par « Une pièce bien à soi » ou « Une pièce à soi ».
Continuer la lecture