Dominique – Cookie Allez

Cookie Allez - Dominique - Buchet Chastel

Qui est Dominique ? Une fille ? Un garçon ? Afin d’éviter que leur enfant soit trop influencé par le sexe avec lequel il naît, Gabriel et France décident de ne pas lui dévoiler, ni à leur entourage, s’il s’agit d’un garçon ou d’une fille. Ils ne lui donneront pas une éducation « genrée ». Ils vont donc commencer par lui donner un prénom mixte, Dominique.

En plein dans la théorie du genre, l’idée de ce livre est excellente. On va découvrir qu’il n’est pas facile de suivre et de faire appliquer cette théorie éducative. Et le problème ne vient pas que du regard atterré et incompréhensif de la famille ou des voisins, ni de la façon dont il va falloir habiller Dominique, en évitant le rose ou bleu.

C’est que la langue française en elle-même est « genrée », et j’ai adoré les développements sur ce thème. Alors tout l’entourage de Dominique doit s’adapter. Dominique n’est ni belle ou beau, mais agréable et sympathique, avec un beau visage ou un joli minois. Pas facile au quotidien. D’ailleurs, la grand-mère d’origine anglaise, Knitting Grany, mélange allègrement les articles, « la » et « le ». Finalement, féminin ou masculin, est-ce si important ?

Avec une certaine décontraction et un style agréable, Cookie Allez traite ce sujet important sur le ton de la comédie, de manière aérée et légère. Comme elle le dit elle-même, elle a choisit ce postulat de départ comme un jeu, comme une contrainte littéraire, et en s’amusant, elle nous amuse aussi beaucoup.

Mais ce livre a un bémol important. C’est qu’à partir de la moitié du livre, on a envie d’avoir d’autres points de vue, de savoir comment cela va évoluer. Dominique grandissant, allant à l’école, on se demande à ce moment là ce qu’il se passe. On attend aussi de savoir comment Dominique a vécu cette éducation, quel est son regard d’enfant, mais ce n’est pas le sujet du livre et ce n’est donc pas exploité. J’ai eu alors l’impression de tourner en rond ou de piétiner.

Je recommande donc de découvrir ce livre pour le sujet, sa fraîcheur, sa légèreté et l’ironie plaisante qui s’en dégage. Aussi pour le jeu de tenter de chercher la faille et les indices (il y en a deux) pour découvrir avant la fin du livre quel est le sexe de Dominique (je ne les ai pas trouvés). Mais il me reste malgré tout l’impression d’un livre qui n’est pas allé au bout de son idée, comme s’il n’était pas terminé. Comme l’idée de départ est très bonne, je dois avouer que ma frustration finale est très grande.

Les premières lignes de Dominique :

Blanc! Comme le livre où s’inscrirait son histoire.
Blanc ? La couleur de l’innocence.
France avait décidé qu’ils seraient blancs. Knitting Granny avait approuvé.

La 4e de couverture des éditions Buchet Chastel :
(et la présentation différente sur le site Buchet Chastel)

Dans un avenir assez proche, l’être humain aura la possibilité de choisir son sexe : Gabriel et Dominique en sont convaincus.
Ils décident d’offrir à leur premier rejeton une éducation déconnectée de toute référence à la réalité physiologique inscrite sur son acte de naissance.
Ils s’étaient armés pour faire face aux préjugés, mais ils n’avaient pas tout prévu …
Dominique raconte avec humour les tribulations d’une famille en Utopie, dans un suspens psychologique qui se maintient jusqu’à la fin !

Challenge petit bac 2015Challenge rentrée d'hiver 2015Cookie ALLEZ
Dominique
Buchet Chastel, Janvier 2015, 272 pages

18 réflexions au sujet de « Dominique – Cookie Allez »

  1. Ah oui, une bonne idée de départ. Dommage si ça ne tient pas la route ensuite.
    J’avoue que ma curiosité est piquée… Si je le croise à la bibli…

    • Mais oui, je pense vraiment que ça vaut la peine de le découvrir. Il n’est pas très long en plus, et toute la première partie est vraiment chouette.

  2. Dans un même genre (et peut-être que tu l’as déjà lu) tu as le très beau Annabel de Kathleen Winter (gros coup de cœur pour ma part). Si tu as l’occasion lis-le carc’est un texte magnifique et poétique sur l’hermaphrodisme et la difficulté de devoir faire un choix.

    • Merci Indira, je ne l’ai pas encore lu, mais j’avais déjà noté ce titre, car c’était le coup de coeur de plusieurs lecteurs, mais comme il est passé très loin dans la liste, à force d’en noter plein …, je le renote et vais le lire sans faute. Merci de ce précieux conseil.

  3. J’imagine que l’auteur s’est inspirée du cas de cet enfant suédois dont les parents refusent de révéler de sexe. Cette histoire avait déclenché une polémique. Le roman aurait pu être intéressant mais d’après ce que tu dis de la manière dont le sujet est traité je ne suis pas sûre que cela me plairait.

    • Je suis allée à une présentation de ce livre, et en effet, l’exemple de la Suède a été cité. D’ailleurs, dans le livre, il y a toute une explication sur l’article suédois « hen », qui est un article de genre neutre.

  4. Ah oui, dommage que l’avis de Dominique ne soit pas développé. Je me demande ce que ce genre d’éducation peut avoir comme conséquence sur un enfant !

    • Je me suis posée exactement la même question. Dans un côté beaucoup plus romanesque, j’avais lu et beaucoup aimé L’infortunée, de Wesley Stace, qui va beaucoup plus loin.

  5. Tu as éveillé ma curiosité, et la démarche ne manque pas d’intérêt. Mais il est vraiment dommage en effet que l’auteur ne soit pas allé au fond des choses, comme tu l’expliques. Cela dit, si je le trouve en bibli, je serais assez tentée de le découvrir.

    • Oui Delphine, ça vaut la peine de le découvrir, car l’idée est vraiment très intéressante, et c’est facile à lire, donc n’hésite pas si tu le croises.

  6. On aurait pu l’appeler Camille, prénom plus moderne? Une contrainte littéraire, oui, mais tu dis que ça tourne un peu en rond, c’est fatal. Surtout qu’à l’école, ça me parait difficile de garder le secret?

    • Keisha, ils avaient bien pensé à Camille, mais « Camille rime avec fille », alors ce prénom a été écarté ;-) Le livre s’arrête quand Dominique a 13 ans, et le côté école et secret est survolé, c’est dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>