Discours à l’Académie suédoise – Patrick Modiano

Patrick Modiano - Discours à l'académie suédoise - Gallimard Coup de coeur !

C’était le 7 décembre 2014. Patrick Modiano arrivait à Stockholm avec sa famille, sa femme et ses deux enfants. Prix Nobel de Littérature 2014, il recevra officiellement cette distinction le 10 décembre 2014.

Quelques jours plus tôt, avec une profonde humilité et simplicité, il offre un Discours à l’Académie Suédoise d’une grande beauté et d’une émotion à vous donner la chair de poule.

Il faut impérativement découvrir ce petit texte, à lire avec patience, en prenant le temps, pour en apprécier chaque mot, chaque phrase, pour être au plus près de Modiano, qui nous parle notamment de la lenteur, de notre monde qui change et qui s’accélère.

Il évoque la littérature du XIXe, nous fait découvrir un poème magnifique de Yeats, nous parle brièvement, mais toujours avec douceur et pudeur de son enfance, de son Paris à lui, de ses hésitations, de cette quête qu’est pour lui l’écriture, une quête perpétuelle, jamais achevée.

Patrick Modiano partage également certaines de ses pensées sur le travail du romancier :

« Son imagination, loin de déformer la réalité, doit la pénétrer en profondeur et révéler cette réalité à elle-même, avec la force des infrarouges et des ultraviolets pour détecter ce qui se cache derrière les apparences ».

On ne saura pas ce qui se cache derrière les apparences modianesques, mais il dévoilera certaines clés, liées à son enfance, pour expliquer cette recherche qu’il poursuit inlassablement dans l’écriture, pour notre plus grand bonheur.

« Mais c’est sans doute la vocation du romancier, devant la grande page blanche de l’oubli, de faire resurgir quelques mots à moitié effacés, comme des icebergs perdus qui dérivent à la surface de l’océan. »

Un discours à lire et relire, mais aussi bien sûr, à écouter.

Les premières lignes :

Je voudrais vous dire tout simplement combien je suis heureux d’être parmi vous et combien je suis ému de l’honneur que vous m’avez fait en me décernant ce prix Nobel de littérature.

La présentation des éditions Gallimard :
(Absence de 4e de couverture, présentation sur le site internet)

L’Académie suédoise a décerné, le 9 octobre 2014, le prix Nobel de littérature à Patrick Modiano «pour son art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation».

Patrick MODIANO
Discours à l’Académie suédoise
Gallimard, Février 2015, 40 p.

4 réflexions au sujet de « Discours à l’Académie suédoise – Patrick Modiano »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>