La décision – Britta Böhler

Britta Bohler - La decision - Stock

Premier roman de Britta Böhler, La décision raconte trois jours de la vie de l’écrivain Thomas Mann, en vacances en Suisse en 1933, analysant et regardant de loin son pays l’Allemagne en train de se transformer, et s’interrogeant sur la lettre qu’il a prévu de publier condamnant le régime nazi et ses éventuelles conséquences.

A l’époque du roman, Thomas Mann (1875-1955) est un écrivain renommé. Il a déjà écrit Les Buddenbrook (1901), La Mort à Venise (1912), La Montagne magique (1924) et déjà obtenu le Prix Nobel (1929). Il est en train d’écrire « Joseph », oeuvre constituée de quatre romans.

Ce livre est parfait pour les lecteurs qui aiment les romans historiques bien documentés et bien écrits, mais sans surdose de détails et de dates. Jamais Britta Bohler ne donne l’impression d’étaler des connaissances, elle mêle parfaitement faits historiques et pensées de Thomas Mann. C’est bien un roman, mais qui va au delà. On a vraiment le sentiment d’être dans la tête de l’écrivain, de suivre ses pensées sur l’évolution de son pays, mais aussi sur celles concernant sa famille et sa vie personnelle.

Il est passionnant de découvrir l’intimité de Thomas Mann, sa réaction face à sa fille Erika, ouvertement hostile au régime nazi, qui le pousse à se positionner ouvertement, mais qui n’entrevoit pas comme son père les conséquences de la publication de sa lettre, ne plus pouvoir rentrer au pays, ne plus voir ses livres publiés en Allemagne (il ne le sait pas encore, mais il perdra la nationalité allemande et s’exilera aux USA, avant de pouvoir remettre les pieds en Allemagne). Mais aussi la façon dont il voit le rôle de l’écrivain, comment il l’est devenu et resté toute sa vie, quel est son regard sur son oeuvre passée et celle en train de s’écrire.

J’avais prévu de lire ce livre dès sa sortie (cf mes choix de premiers romans de la rentrée 2014), et j’ai bêtement retardé sa lecture, que je recommande vraiment, même si des longueurs se sont fait parfois ressentir dans la seconde moitié du roman.

Les avis de Sharon et Delphine.

Les premières lignes de La décision :

Enfin ! Après trois ans d’hésitations, il a finalement fait ce qui était nécessaire. Il suspend sa canne à son bras et descend lentement le large escalier. Lundi, la lettre paraîtra dans le journal. Une condamnation publique du régime et de l’Allemagne.

La 4e de couverture des éditions Stock :
(ou lien direct site stock avec possibilité de lire les premières pages)

En 1933, Thomas Mann quitte Munich pour un voyage d’agrément en Suisse, avec sa femme Katia et les petits. Pendant ce temps, dans la patrie, le monde s’écroule. C’est le début de l’exil… Un exil d’abord résigné, jusqu’à ce jour de février 1936 où Thomas Mann se résout à condamner publiquement le régime nazi dans une lettre qu’il destine au Neue Zürcher Zeitung.
Lorsque le roman s’ouvre, Thomas Mann pénètre dans l’enceinte du journal pour remettre la lettre à son ami Korrodi, mais ce dernier est souffrant et la publication retardée de trois jours. Trois longs jours durant lesquels le doute va s’emparer de lui. Peut-on continuer à être un écrivain lorsqu’on a perdu la reconnaissance de sa patrie, de ses lecteurs ? En tant que père a-t-on le droit de mettre en péril la vie des siens ? Mais en tant qu’homme et citoyen, « lorsqu’on hait le mal de toute son âme, on devra dire adieu au pays natal »…

Challenge RL 2014Britta BOHLER
La décision
Traduit de l’allemand par Corinna Gepner
Stock, Août 2014, 196 pages

4 réflexions au sujet de « La décision – Britta Böhler »

  1. J’ai hâte de pouvoir lire ce roman que j’ai réservé à ma bibliothèque. Je n’ai lu que « Les Buddenbrook » de Mann mais j’ai adoré ! J’ai aussi lu un documentaire sur Katia Mann (son épouse).

    • J’avoue avoir commencé les Buddenbrook, et avoir été happée par d’autres lectures. C’est bête, car je ne l’ai pas arrêté par ennui, et je garde un bon souvenir du début de ce roman. A planifier prochainement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>