Comment j’ai appris à lire – Agnès Desarthe

Agnès Desarthe - Comment j'ai appris à lire - Points

Dans Comment j’ai appris à lire, Agnès Desarthe nous raconte tout simplement comment elle a découvert la lecture, en bref, « comment elle a appris à lire ».

D’enfant à jeune fille, puis d’adolescente à adulte, Agnès Desarthe revisite sa vie sous l’angle du parcours littéraire.

Enfin, parcours littéraire, c’est beaucoup dire, car au départ, lorsqu’elle est jeune, elle n’aimait pas lire, et avait même décidé qu’il n’était pas envisageable qu’elle aime lire, car sa passion à elle, c’était l’écriture, un point c’est tout.

Le petit hic, c’est que certains passages manquent d’humilité. Agnès Desarthe insiste beaucoup sur le fait qu’elle était une écolière, une lycéenne et une étudiante brillante, tellement brillante qu’elle excellait sans lire les ouvrages du programme. Le côté « je ne lisais rien mais j’étais trop forte quand même » est parfois agaçant.

Ceci étant, ce n’est pas grave, car le reste du livre est passionnant. Comment son père lui glisse « mine de rien » un polar entre les mains pour la mettre sur la voie de la lecture, comment elle découvre des auteurs qui l’étonnent, comment elle se met à en écarter certains, pour finalement y revenir.

Puis, plus tard, devenue traductrice, elle décortique avec passion le travail du traducteur, la difficulté de trouver le mot juste, de rester proche de l’auteur, de son ressenti …

Ce livre se lit d’une traite vraiment, sans aucune difficulté. Il est parfait pour se détendre, pour découvrir la lectrice Agnès Desarthe bien sûr, mais aussi l’écrivain qu’elle a toujours voulu être, et qu’elle est incontestablement devenue.

C’est bien écrit, c’est intéressant, c’est facile à lire, c’est parfait pour tous ceux qui aiment lire. Oui, c’est un très bon moment de lecture.

=> Les avis d’Eva, de Mior et de Keisha.

Les premières lignes de Comment j’ai appris à lire :

Apprendre à lire a été pour moi une des choses les plus faciles et les plus difficiles. Cela s’est passé très vite, en quelques semaines ; mais aussi très lentement, sur plusieurs décennies.
Déchiffrer une suite de lettres, la traduire en sons fut un jeu. Comprendre à quoi cela servait fut une traversée souvent âpre et, jusqu’à l’écriture de ce livre, profondément énigmatique.

Agnès Desarthe - Comment j'ai appris à lire - StockLa présentation de l’éditeur Stock (ou lien site) :

« Apprendre à lire a été, pour moi, une des choses les plus faciles et les plus diffi ciles. Cela s’est passé très vite, en quelques semaines ; mais aussi très lentement, sur plusieurs décennies.
Déchiffrer une suite de lettres, la traduire en sons fut un jeu, comprendre à quoi cela servait fut une traversée souvent âpre, et, jusqu’à l’écriture de ce livre, profondément énigmatique. »
Comment apprend-on à lire ? Comment notre désir de lecture peut-il être entravé ? Comment l’écriture peutelle rendre meilleur lecteur ? Cheminant à travers ses souvenirs, Agnès Desarthe mène une enquête passionnante, puisant au coeur d’un secret : celui de n’avoir pas aimé lire pendant longtemps.

Agnès DESARTHE, Comment j’ai appris à lire
Parution : Mai 2013 – Stock / Mai 2014 – Points

14 réflexions au sujet de « Comment j’ai appris à lire – Agnès Desarthe »

  1. J’ai vraiment envie de le lire! Je ne sais plus en face de quel documentaire il était au prix de ELLE mais j’espère que c’était pour un bon ;-)

  2. Oui, le genre j’ai mieux réussi de d’autres bosseurs parce que moi je suis plus douée (bon, j’exagère le trait) est agaçant, mais j’ai aimé le livre, surtout la partie traduction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>