L’innocent – Christophe Donner

Christophe Donner - L'innocent - Grasset

Dans L’innocent, Christophe raconte son enfance et surtout, son adolescence des années post Mai 1968, ses années de lycée. Ses parents sont séparés, et lui, découvre avec grand intérêt les effets de puberté. Il ne pense qu’à une chose, tomber amoureux et parallèlement, se masturber autant qu’il peut, partout et de toutes les manières.

L’histoire de l’adolescence d’un jeune homme a déjà été écrit à de nombreuses reprises, tout comme la découverte du corps et la question des attirances homosexuelles. Sur ce point, rien de très nouveau. Christophe Donner réussit pourtant à donner à son récit roman beaucoup de fraicheur et de légèreté.

J’ai retrouvé dans ce texte le plaisir de la plume découverte de Christophe Donner avec Le roi sans lendemain. Il sait indéniablement raconter une histoire. Il choisit ici un axe agréable, des petits chapitres, selon une date, un lieu, un moment, tout en suivant un chemin chronologique, à la façon d’instants photographiques, de bribes de souvenirs.

Il fait également le choix de changer de place en tant que narrateur. Si la majorité du temps, l’histoire de Christophe est raconté à la troisième personne du singulier, il insère régulièrement des passages à la première personne. L’histoire en devient plus personnelle, plus intime, plus proche du lecteur et permet de distinguer ainsi le recul de l’adulte qui raconte un passé où tous les détails ne sont plus encore présents, de la vision de l’adolescent. Cela lui permet peut-être de gérer ainsi la distance du temps et de la maturité.

Même si l’histoire n’est pas toujours passionnante, cela donne un roman rythmé, une lecture fluide, un retour sur cette transition de la fin des années 60, début des années 70, entre liberté des adultes, besoin de repères d’un enfant, qui se construit finalement presque tout seul et qui réussit, car ce roman est largement autobiographique, à devenir un écrivain de talent.

Les premières lignes :

1965. Au musée du Louvre, une mère et son fils visitent le département des Antiquités. Elle est jeune, très belle, son fils a neuf ans.

La présentation des éditions Grasset :

« Je suis sorti de la maison au petit matin, j’ai marché à grands pas sous les platanes du cours Mirabeau, sans pouvoir m’empêcher de sourire.
Une chose m’apparaissait sûre et certaine : je n’étais plus le même. Je venais de passer la nuit dans le lit d’une femme, à l’embrasser, la serrer, la baiser, car si cette nuit n’avait pas été celle de l’accomplissement de l’acte sexuel, elle n’en avait pas moins été une nuit d’amour, entière, complète, jusqu’au petit matin frisquet, le reste n’était qu’une question de vocabulaire : est-ce que nous avions fait l’amour ? C’est ce qu’il me semblait puisque j’étais amoureux. »

Christophe entre dans les années soixante-dix et dans l’adolescence bercé par les idées révolutionnaires de ses parents divorcés, entre qui il va et vient, et la découverte angoissante d’une sexualité dévorante, obsessionnelle. De Paris à Saint-Tropez en passant par la Tunisie, l’adulte qu’il est devenu égraine les souvenirs d’une jeunesse douce-amère à travers le prisme de ses aventures sexuelles.
De brefs chapitres qui sont autant de souvenirs, paysages, odeurs, mêlent la voix de l’enfant précoce et de l’auteur qui, quarante ans plus tard, observe avec tendresse et cruauté ce Christophe d’une autre époque. L’école, la famille, la révolution, les vacances, la mer. Autant d’éléments de décor aux scènes que se remémore Donner avec ce court récit, très intime, qui montre le film irréalisable de sa vie, entre 13 et 15 ans, quand l’amour s’apprenait dans les tourments du sexe.
Un récit effronté, émouvant, drôle, cinématographique : Visconti croisant Pialat

Christophe DONNER
L’innocent
Grasset, Août 2016, 216 p.

7ème lecture du Challenge 1% Rentrée Littéraire 2016

2 réflexions au sujet de « L’innocent – Christophe Donner »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>