Bibliomaniacs – Janvier 2015

Bibliomaniacs 12e émission de bibliomaniacs
Pour écouter directement : CLIQUEZ ICI.

Avec une nouveauté pour cette nouvelle année, une émission thématique Spécial Ours, parce que nous aussi, en hiver, on hiberne …





Les trois livres du mois :

- La Peau de l’Ours, de Joy Sorman (Gallimard)
- La Fête de l’Ours, de Jordi Soler (Belfond, 10/18)
- L’Ours est un écrivain comme les autres, de William Kotzwinkle (Cambourakis)

Les coups de coeur habituels :

♡ Coralie : Et devant moi le monde, de Joyce Maynard (10/18)
♡ Eva : Les Chroniques de San Francisco – 8 tomes, de Amistead Maupin (10/18, Points)
♡ Marjorie : Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, d’Harper Lee (Livre de Poche)
♡ Laure : Quand j’étais vivant, de Estelle Nollet (Albin Michel), Les Ignorants, d’Etienne Davodeau (Futuropolis), Coffee Time, de Tetsuya Toyoda (Ki-Oon)

Excellente année 2015 et des voeux de belles rencontres littéraires !

4 réflexions sur « Bibliomaniacs – Janvier 2015 »

  1. Laure, j’ai adoré votre critique du roman d’Estelle Nollet : « Quand j’étais vivant » parce que j’ai ressenti exactement la même chose à sa lecture car, moi qui connais l’Afrique,
    je l’ai retrouvée évoquée avec tant de justesse, tant d’émotions, sans manichéisme : les images, les odeurs, les sons de la brousse, les anecdotes tendres et cruelles, au fil des destins entrecroisés que les protagonistes revisitent avec surprise et désespoir.
    Un vibrant plaidoyer sous une vraie intrigue aussi pour un constat bien pessimiste et un style qui nous emporte loin d’ici.
    C’est aussi mon coup de coeur de cette rentrée et j’espère qu’il procurera le même plaisir à beaucoup de lecteurs et la même prise de conscience.
    Car, si 15 années se sont écoulées depuis la fin de ce roman, si les mutilations d’albinos régressent peut-être un peu grâce aux mesures prises par la Tanzanie, le braconnage de l’ivoire, lui, a pris les proportions industrielles d’un commerce sanglant et juteux que rien ne semble endiguer.

    • Un grand merci Carole pour votre message, qui est tellement juste, et qui reflète parfaitement ce que j’en ai pensé. Ma chronique écrite paraîtra prochainement, et sauf si vous ne préférez pas, je me permettrais de vous citer, car vos mots sont tellement bien choisis, que je ne pourrais pas dire les choses aussi bien que vous ! Quelle chance de connaître en vrai ….
      Et un grand merci pour votre écoute des bibliomaniacs :-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>