Belleville Shanghai Express – Philippe Lafitte

Philippe Lafitte - Belleville Shanghai Express - Grasset

Dans le quartier chinois de Belleville, Vincent va faire la rencontre de Line, la fille sublime de Monsieur Li, le « parrain » du quartier qui veille et est au courant de tout. Leur rencontre ne sera pas du goût de tous, surtout pas de celui de Yan, le cousin de Line, petit malfrat violent et sans scrupule.

Leur rencontre « coup de foudre » ne restera pas cloisonnée au quartier parisien de Belleville, elle nous emmènera aussi dans les milieux mal fréquentés de Shanghai, dans les souvenirs du passé et dans d’anciennes histoires de famille.

Soyons clair, ce livre n’est pas de la grande littérature. L’histoire va assez vite, les enchaînements manquent parfois de finesse, et ne sont pas particulièrement crédibles. On va trouver la pègre chinoise (même si cela n’est jamais dit expressément), des armes, un 4×4 noir, de la violence, des insultes, de nombreux dialogues, le monde du « bizness », de la mode et de la photo. Voilà en bref les ingrédients de Belleville Shanghai Express.

Mais cette lecture facile n’est pas désagréable pour autant. Une fois partie du postulat qu’il ne faut pas en atteindre beaucoup, seulement se laisser porter comme avec un téléfilm du samedi soir, aux multiples rebondissements un peu grossiers et adaptés à une lecture « pour tous » (ce livre a un petit côté Livre pour adolescents), l’histoire se laisse lire avec plaisir.

Du fait de sa simplicité styliste, je me suis même demandée si ce livre n’était pas à l’origine un scénario transformé en livre. Je n’ai pas de réponse à cette question, mais je n’ai pas été surprise d’apprendre que Philippe Lafitte est avant tout scénariste pour la télévision (et le cinéma).

Si vous aimez vous détendre, vous laissez porter par l’action, par des changements de lieu, d’intrigues parallèles, des relations familiales un peu compliquées, si vous voulez découvrir Belleville, ce livre est pour vous.

Je remercie les éditions Grasset, et Philippe Lafitte en particulier, pour m’avoir fait découvrir Belleville Shanghai Express « ce roman comme un pont entre deux mondes » (PS: merci aussi pour cette jolie dédicace).

Les premières lignes :

Ils étaient trois. Trois silhouettes adossés aux barrières, à l’angle du carrefour de Belleville, Jef, Karim et Vincent, des jeunes à l’air goguenard sauf le troisième, un métis asiatique au tient pâle, cheveux châtains plutôt que noir jais. Lui parlait avec ferveur.

La présentation des éditions Grasset :

Au coeur du quartier chinois de Belleville, deux jeunes gens n’auraient jamais dû se rencontrer. Vincent est vietnamien par son père, français par sa mère : une « banane », en argot local. Line est la fille de monsieur Li, ogre du business chinois, protecteur des traditions et des secrets de son passé. Vincent est photographe et serveur dans un restaurant à ses heures, Line fait de brillantes études. Il cherche son père disparu, elle est en quête de liberté ; il étouffe entre sa mère et sa grand-mère, elle est sous la protection rapprochée d’un de ses cousins, Yan, une crapule qui parade en Porsche Cayenne.
Deux mondes si proches et si lointains, qui cohabitent mais ne se fréquentent pas. Quand la rencontre a lieu, elle est explosive. Line disparaît au bout du monde et Vincent, seul dans la ville, désespéré, traque Yan et doit déjouer les menaces qui s’amoncellent sur lui, sa famille et son amour.
Comment s’affranchir d’un passé qui ne passe pas? Quête des origines sur fond de courses poursuites vers la liberté, Belleville Shanghai Express nous entraîne tambour battant dans le sillage d’une jeunesse aux destins contrariés.

Challenge petit bac 2015Philippe LAFITTE
Belleville Shanghai Express
Grasset, Avril 2015, 288 pages

2 réflexions au sujet de « Belleville Shanghai Express – Philippe Lafitte »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>