Amours – Léonor de Récondo

Léonor de Récondo - Amours - Sabine Wespieser

Il suffit de lire les premières lignes pour comprendre que Amours, ce n’est pas le mot qui étouffe Anselme, le maître de maison, qui trousse régulièrement son employée de maison. C’est le notaire du village, elle n’est que Céleste, et a intérêt à se taire si elle veut garder sa place. Seule l’autre bonne, Huguette, est au courant.

Surtout, il ne faut rien dire à Madame Victoire, elle ne doit rien savoir. Mais voilà que Céleste tombe enceinte, et la réaction d’Anselme à l’annonce de cette nouvelle ne laisse aucun doute sur l’identité du père. Nous sommes en 1908. Certaines choses sont inacceptables, il va falloir réagir.

Mais les réactions ne seront pas celles attendues. Cette histoire qui parait au départ assez banale, va de surprise en surprise. Léonor de Récondo réussit à glisser beaucoup d’émotions et de tensions dans cette maison bourgeoise de notaire à l’apparence austère et terne, très bien rendue, comme les conventions du début du XXe siècle d’ailleurs. Victoire va se révéler et illuminer ce roman et l’intensité du livre va tout doucement prendre toute son ampleur.

Elle qui n’était pas faite pour attendre un enfant, elle qui ne comprenait pas les plaisirs du corps, elle qui s’ignorait, va découvrir grâce à cette grossesse, qui n’est pas la sienne, sa féminité, sa beauté, mais aussi son étrangeté.

♡♡♡♡ Le style de Léonor de Récondo est tellement agréable et fluide, qu’on s’embarque dans son histoire en une page, et on se laisse prendre dans ses jolis filets jusqu’au bout, sans jamais respirer. Quelle réussite dans l’alliance de la pudeur et la puissance des rapports humains, des émotions qui se révèlent, de l’amour qui oscille entre retenu et implosion, de la honte qui s’insinue partout. Un magnifique mélange d’intensité et de délicatesse, de féminité et de secrets.

Lire le bel avis de Clara, qui m’a donnée envie de lire Amours. Merci Clara !

Prix Littéraires
Prix RTL-Lire 2015
Prix des Libraires 2015

Les premières lignes :

Anselme jette Céleste sur le matelas, chaque fois le même geste qui la balance sur le ventre, la tête plongée dans l’oreiller, la tignasse à portée de main. Il relève la jupe vite fait. Elle ne résiste pas, ne résiste plus.

La présentation par les éditions Wespieser :
(lien direct site SW)

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur – et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré.
Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n’a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches.
Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles…
Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d’un sentiment qui balayera tout.

Challenge rentrée d'hiver 2015Léonor DE RECONDO
Amours
Janvier 2015, Sabine Wespieser, 278 pages

28 réflexions au sujet de « Amours – Léonor de Récondo »

  1. C’est vrai que j’ai été charmée par la plume dès les premières lignes.
    « Un magnifique mélange d’intensité et de délicatesse, de féminité et de secrets. » -> totalement d’accord avec toi.

  2. Bon j’avais lu cet article mais je n’avais pas fait le lien avec le titre dont tout le monde parle.
    Je ne sais pas si ça me tente bizarrement, mais je vais te faire confiance :) J’espère une excellente surprise

  3. Je devais déjà lire son précédent roman sur Michelangelo mais je n’en ai pas encore eu l’occasion. Celui-ci me fait de l’oeil également et j’en attends beaucoup de bien. Vais-je craquer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>