Amélie NOTHOMB

Amélie NOTHOMB

Belgique
- Née le 9 juillet 1966 à Etterbeek ou le 13 août 1967 à Kobé -

Langue d’écriture : Français.





Brève biographie d’Amélie Nothomb :

Amélie Nothomb est un pseudonyme. Sa véritable identité est Fabienne Claire Nothomb.

Fille du baron Patrick Nothomb, ambassadeur de Belgique, Amélie Nothomb a séjourné au Japon dans son enfance, en Asie et aux Etats-Unis.

A l’âge de 17 ans, elle découvre la Belgique pour suivre une année d’étude de droit, puis des études de philologie romane. Amélie Nothomb est agrégée de philologie romane. Son diplôme obtenu, elle retourne au Japon, comme interprète.

Son premier roman, Hygiène de l’assassin, est publié en 1992. Depuis, Amélie Nothomb – qui dit écrire plusieurs romans par an – en publie régulièrement un chaque année. Plusieurs de ces livres ont fait l’objet d’adaptations théâtrales ou cinématographiques (Hygiène de l’assassin, Stupeur et tremblement) ; elle écrit également des chansons.

Elle a reçu plusieurs prix littéraires, notamment pour Hygiène de l’assassin, le Sabotage amoureux, Stupeur et tremblement. En 2008, Amélie Nothomb a reçu le Grand Prix Jean Giono, pour l’ensemble de son œuvre.

Pour en savoir plus : le site d’Amélie Nothomb

Bibliographie d’Amélie Nothomb :

2016 – Riquet à la houppe (Albin Michel)
2015 – Le crime du comte de Neville (Albin Michel)
2014 – Pétronille (Albin Michel)
2013 – La Nostalgie heureuse (Albin Michel)
2012 – Barbe Bleue (Albin Michel)
2011 – Tuer le père (Albin Michel)
2010 – Une forme de vie (Albin Michel)
2009 – Le Voyage d’Hiver (Albin Michel)
2008 – Le Fait du prince (Albin Michel) – Grand Prix Jean Giono
2007 – Ni d’Eve, ni d’Adam (Albin Michel)
2006 – Journal d’Hirondelle (Albin Michel)
2005 – Acide sulfurique (Albin Michel)
2004 – Biographie de la faim (Albin Michel)
2003 – Antéchrista (Albin Michel)
2002 – Robert des noms propres (Albin Michel)
2001 – Cosmétique de l’ennemi (Albin Michel)
2000 – Métaphysique des tubes (Albin Michel)

1999 – Stupeur et tremblement (Albin Michel) – Prix du Roman de l’Académie française
1998 – Mercure (Albin Michel)
1997 – Attentat (Albin Michel)
1996 – Péplum (Albin Michel)
1995 – Les Catilinaires (Albin Michel) – Prix du jury Jean Giono
1994 – Les Combustibles – Théâtre (Albin Michel)
1993 – Le sabotage amoureux (Albin Michel)
1992 – Hygiène de l’assassin (Albin Michel)
___________________________________
(Dernière mise à jour : 25/08/2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>