Ailleurs – Richard Russo

Richard Russo - Ailleurs - Table rondeCoup de coeur !

Ailleurs est un livre fascinant, une petite merveille de récit, qui déroule la vie d’un fils totalement englué dans sa relation maternelle, dont il n’arrivera finalement à se détacher qu’à la disparition de cette dernière.

Ailleurs, c’est d’abord ici, à Gloversville, où l’auteur Richard Russo vit avec sa mère. Très tôt séparée de son père, elle élève seule son fils ; elle le veut, elle est « indépendante », n’a besoin de personne, est assez forte pour s’en sortir toute seule.

Mais en réalité, elle n’y arrive pas vraiment et ne veut pas le voir. Au départ, on comprend qu’elle est trop jeune, qu’elle a envie de sortir, qu’elle ne veut pas rester dans un emploi qui ne lui convient pas … et puis, doucement, on s’aperçoit que ce n’est pas seulement ça, que ses cris sont déplacés et deviennent plus récurrents, que les chantages sentimentaux sont monnaie courante, que les lamentations deviennent quotidiennes, et surtout, que cette mère n’est pas seulement collante, elle est envahissante à en devenir castratrice.

L’auteur ici ne se plaint pas de sa mère : il l’aime à s’en étouffer lui-même, à oublier sa propre vie, sa vie de couple, sa vie de famille. Cette mère aimante étouffante ne peut pas vivre loin de son fils, le suit partout, de l’Est à l’Ouest des Etats-Unis, de sa vie d’adolescent à sa vie d’adulte, mais paradoxalement, aucun endroit ne lui convient. Ce n’est que plus tard que ses troubles nerveux, que sa démence sera diagnostiquée, que le mal-être, le besoin d’être toujours « Ailleurs », de partir et de vouloir revenir aux origines s’expliquera, à défaut de vraiment se comprendre.

Comme un fils qui voue un amour et une adoration sans faille à sa mère, il la protège, comme l’objet fragile qu’elle devient, comme un objet cassable au moindre souffle, à la moindre contrariété, au détriment de lui-même, malgré cette maladie que sa mère ne veut pas voir, malgré les crises de plus en plus récentes. Ce récit est extrêmement touchant, il prend aux tripes, on comprend Richard Russo et on le plaint, on l’admire et on tourne les pages avec ce pincement au coeur, en dévorant ces pages qui sont un magnifique hommage à cette mère qu’il a aimé plus que tout, mais qui ne lui a permis de vivre sa vie qu’une fois partie dans cet « Ailleurs » dont on ne revient plus. Magistral.

Grand Prix des lectrices Elle
Grand Prix Lectrices ELLE 2014
Sélection catégorie Document


Présentation de Ailleurs par l’éditeur La Table Ronde :
Ailleurs, par la Table Ronde

Richard RUSSO, Ailleurs
Parution : Septembre 2013 – La Table Ronde

_______________________________________________________________________________________________
(Dernière mise à jour : 13/01/2014)

5 réflexions sur « Ailleurs – Richard Russo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>