A la ligne – Joseph PONTHUS

Joseph PONTHUS - A la ligne - La Table Ronde Coup de coeur !

A la ligne est un livre à la frontière du roman, du recueil de poèmes, un extrait d’autobiographie sous titré « Feuillets d’usine », c’est un magnifique ouvrage sur le travail à la chaîne, sur une expérience de vie où l’auteur découvre les joies et les peines du travail à l’usine.

On pourrait s’étonner de voir ici le mot « joie », associé au travail à la chaîne, avec les horaires de nuit ou dès l’aube, des rythmes de travail déséquilibrés et déséquilibrants, des salaires au minimum, des contrats d’intérim incertains qui se succèdent, pour passer du poisson aux crustacées, dont on comprend le bonheur de la conserverie avant de travailler dans le sang des abattoirs, des tripailles et des cris.

Pourtant, pendant la lecture, ce qui se dégage de chaque page, c’est bien la beauté des mots et des phrases, ce style haché et cette construction à la manière d’un très long poème en prose, des retours à la ligne systématiques, comme les allers et retours sans fin de cette vie de labeur entrecoupée que Joseph Ponthus nous fait partager à vif, sur des airs de musique ou des souvenirs littéraires.

A la ligne, ce n’est pas seulement la fatigue et les fins de mois difficiles, c’est aussi la camaraderie, l’amitié des hommes épuisés, la clope réparatrice de la pause, les regards de galère et de connivence, l’envie du travail bien fait dans un monde capitaliste où l’homme s’entraide, se bat, tente de faire face, malgré l’asservissement, malgré l’usure, malgré tout.

Un premier roman surprise simple et poignant, une sincérité brusque et touchante, une ode « aux prolétaires de tous pays aux illettrés et aux sans dents avec lesquels (il a) tant appris, rit souffert et travaillé », une franchise sans honte ni pudeur, un texte rude, terrible et splendide.

Coup de coeur partagé avec ma chère Béa, Aux Bouquins garnis.

Prix littéraires :
Grand Prix RTL/LIRE 2019
Sélection Premier Roman Prix des lecteurs des bibliothèques de la Ville de Paris


Présentation éditeur : La Table Ronde :

À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.
Par la magie d’une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.

Joseph PONTHUS est né en 1978. Après des études de littérature à Reims et de travail social à Nancy, il a exercé plus de dix ans comme éducateur spécialisé en banlieue parisienne où il a notamment dirigé et publié « Nous …La Cité (Editions Zones, 2012). Il vit et travaille désormais en Bretagne. (Source : éditeur)


Joseph PONTHUS
A la ligne
La Table Ronde, 2019, 266 pages

12 réflexions au sujet de « A la ligne – Joseph PONTHUS »

  1. Oups, j’avais pas fait gaffe que tu étais revenue ! Ca c’est une bonne nouvelle. Et ce roman m’attend, je sens qu’il va me plaire.

    • Merci Clara de ton gentil message :-) Un livre comme ça et une lecture commune avec une amie, rien de tel pour ne pas résister à l’envie de partager cette belle lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>